Mômes trotteurs, France info

Mômes trotteurs. Tours de piste !

Balade dans la capitale du Val-de-Loire en compagnie de trois jeunes Tourangelles Suzanne et Aglaé, 7 ans et Eugénie 11 ans.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Chez le disquaire Passe Passe dans le vieux Tours.
Chez le disquaire Passe Passe dans le vieux Tours. (J.Roussel)

La balade commence au cœur du quartier historique de Tours, sur la place Plumereau. On la surnomme la place Plum'. On y découvre des maisons médiévales recouvertes de briques très fines ou d'ardoise, qui appartenaient jadis aux riches propriétaires. "C'est une place très ancienne car autour il y a des maisons à colombages. On peut s'installer à la terrasse des cafés: par exemple Les Trois Rois et Le Lys d'or. C'est l'endroit le plus célèbre de notre ville", précisent Suzanne, Aglaé et Eugénie. Car c'est l'un des centres névralgiques de Tours, où les étudiants aiment se retrouver. "D'ailleurs en 2014, rappellent nos Mômes trotteuses, elle a été élue meilleure place pour prendre l'apéro!"

Et d'ajouter qu'il y a un marchand qui propose des glaces artisanales. Ah ! la boule vanille en cornet...

Place Plumereau à Tours.
Place Plumereau à Tours. (Office de Tourisme de Tours François Philipp)

Puis petit tour dans la cathédrale Saint-Gatien, "son style est gothique, ses vitraux sont très colorés, on voit même les ombres colorées qui dansent sur les murs, c'est beau."

Plus tard, passage dans la crypte de la basilique Saint-Martin. "En fait, Saint-Martin est mort à Candes mais il a été enterré ici. Saint-Martin avait un manteau, il l'a découpé en deux pour le donner à un pauvre."

Puis cap sur le jardin de l'Evêché "où l'on est accueilli par un magnifique Cèdre du Liban. Il fait 32 mètres de hauteur et il a été planté en 1804." Et voici Fritz l'éléphant. "C'est un peu la mascotte des enfants de la Touraine. On l'a empaillé. Et c'est surtout le gardien du musée des Beaux-Arts."

Ce musée est juste en face de Fritz. Il est installé dans l'ancien palais épiscopal de Tours. Il dispose d'un jardin à la française. Dans ce lieu de culture, on découvre une sculpture de Diane chasseresse. Mais pas uniquement. "Dedans, on voit des objets de toutes les époques, il y a même une caisse avec des déguisements. Dans des ateliers, on peut aussi reconstituer sa nature morte, fabriquer un mistigri."

Puis les filles arpentent le marché Velpeau. "C'est le plus grand marché de l'Indre et Loire.On trouve des rillettes et des rillons de Tours." Dernier tour aux Studios, "c'est le plus grand cinéma d'Art et d'Essai d'Europe ! On peut aussi  participer à des ateliers, manger des cheese-cakes super bons dans son café...On y a vu en avant-première le film Dilili à Paris (de Michel Ocelot)."

Et de chantonner gaiement sa bande originale : "Le soleil et la pluie, le jour et la nuit, les fleurs et les fruits, lui et lui, elle et elle, elle et lui..."

Office de tourisme de Tours

Au cinéma à Tours.
Au cinéma à Tours. (J.Roussel)

Pendant le confinement, Suzanne qui souhaite devenir journaliste, a créé avec l'aide de son papa un podcast collaboratif baptisé Radio Velpo!

Une antenne faite pour et par les kids du quartier Velpeau notamment, à Tours.

Au menu : interviews de jeunes auteures (dont une a seulement huit ans !), de responsables de musée de la ville, de disquaires... Et des chroniques gourmandes avec des recettes. Sans oublier, des zooms sur le yoga, la musique...

Pour écouter le nouvel épisode.

Chez le disquaire Passe Passe dans le vieux Tours.
Chez le disquaire Passe Passe dans le vieux Tours. (J.Roussel)