Mômes trotteurs, France info

Mômes trotteurs. A Pont L’Évêque en Normandie, avec Paul et Margot

A mi-chemin entre Deauville et Lisieux, la ville de Pont L'Evêque se situe dans le Calvados.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Paul et Margot, nos deux Mômes trotteurs Normands.
Paul et Margot, nos deux Mômes trotteurs Normands. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Question cruciale à nos Mômes Trotteurs : Comment appelle-t-on les habitants de Pont L'Evêque? "Les Pontépiscopiens et les Pontépiscopiennes... Pas facile à dire!"

Les petits ponts entre les constructions sont typiques de Pont L'Evêque, "et c'est très mignon, trouve Margot. En plus, y a des canetons."

Paul et Margot pêchent la truite de mer dans l'Yvie, la Touques et la Calonne.

Margot, dix ans, devant un petit pont, à Pont L\'Evêque, qu\'elle trouve \"très mignon\".
Margot, dix ans, devant un petit pont, à Pont L'Evêque, qu'elle trouve "très mignon". (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Puis cap sur le quartier ancien avec l'espace culturel Les Dominicaines, la "Joyeuse Prison" et ses édifices du XVIIIe siècle. "La prison a été construite au 19e siècle et fermée dans les années 1950. On l'a appelée la joyeuse prison parce que les prisonniers entraient et sortaient comme ils voulaient avec la complicité du gardien", expliquent Paul et Margot. Et Paul de préciser que "l’ancien tribunal, juste à côté de l'ancien couvent des Dominicaines est devenu une école de musique."  

Pont L'Evêque c'est aussi l’hôtel de Brilly construit en 1736, l'Hôtel Montpensier où s'est installée la bibliothèque et l'église St Michel "avec son style gothique". Sans oublier le cinéma ! 

Dégustation de Pont L\'Evêque dans la Fromagerie d\'Annabelle, à Pont L\'Evêque.
Dégustation de Pont L'Evêque dans la Fromagerie d'Annabelle, à Pont L'Evêque. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Puis direction La Fromagerie d'Annabelle, qui propose du Pont L'Evêque de plusieurs fermes locales. Paul et Margot achètent leurs fromages toutes les semaines chez elle. Son ancien nom? "L’angelot. Il faut trois litres de lait pour 1 fromage."

La ville de Pont-l'Évêque a donné son nom au célèbre fromage à la forme carrée. C'est l'un des plus anciens fromages de Normandie. "La recette aurait été conçue par des moines cisterciens au XIIe siècle. L’essor du fromage en dehors de la Normandie est lié à l'arrivée du chemin de fer, ça lui a permi d'être vendu aux Halles de Paris." Carrefour vers la côte ou vers Paris, Pont-l'Évêque a, en effet, toujours été un lieu de passage et de commerce stratégique. 

Le Pont L'Evêque a différentes saveurs : florales, fruitées et "animales" pour Paul. "Ce fromage à base de lait de vache cru ou pasteurisé est à pâte molle, à croûte lavée de couleur beige ou orangée, et de forme carrée", précise Annabelle.

Au coeur d'une campagne vallonée et verdoyante, la ville fait partie d'un itinéraire touristique baptisé "Sur la route des fromages"

Margot et Paul dans le quartier Vaucelles, à Pont L\'Evêque.
Margot et Paul dans le quartier Vaucelles, à Pont L'Evêque. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Puis; petite halte dans le quartier Vaucelles. Cet ancien quartier en pan de bois n’a pas été bombardé pendant la seconde guerre mondiale. On y voit des maisons à pans de bois couleur sang de bœuf, bleu ou vert. La ville a été détruite à 65 % pendant la Seconde Guerre mondiale.

Margot et Paul visitent la distillerie Drouin, à Pont l\'Evêque.
Margot et Paul visitent la distillerie Drouin, à Pont l'Evêque. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Dernière étape: la visite de la Distillerie Drouin. "C'est un ancien corps de ferme du 17ème siècle, souligne Margot. On y produit du cidre, du Calvados et du Poiré (cidre avec des poires !)."  Sur place, on découvre un four à pain ancestral, des chais, et on apprend en quoi consiste la distillation.

Chaque dimanche matin en juillet et août, on file au marché du terroir rempli e produits régionaux. A découvrir également, le lac de Pont-l'Évêque et le parc de loisirs. Avec baignade, jet-ski, nuit à bord de chalet sur l'eau, pédalo, tyrolienne géante, parcours accrobranche pour les petits, quads pour les petits.

Paul et Margot, nos deux Mômes trotteurs Normands.
Paul et Margot, nos deux Mômes trotteurs Normands. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)