Modes de vie, France info

Êtes-vous nomophobe ?

Quand vous allez à la plage, emmenez-vous votre téléphone portable ? Ne pas arriver à vivre sans son mobile, ça a un nom. Ça s'appelle la nomophobie.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

(A Taïwan, le mois dernier, les parlementaires ont proposé de mettre une amende aux piétons qui traversent le nez rivé sur leur téléphone. © Reuters)

La nomophobie est une contration du terme  "no mobile-phone phobia" et désigne la peur excessive d'être séparé de son téléphone mobile. Pour le moment, le terme n’est pas encore entré dans le vocabulaire médical, mais des psychologues et des psychiatres observent attentivement ce comportement.

 

Les professionnels parlent pour le moment de tendance phobique. La dépendance comprend trois étapes :

l’usage intensif,l’abus (être toujours rivé à son écran, et à son oreillette)et l’addiction (impossible de s’en passer). Ces comportements sont très vrais chez les ados mais aussi chez de nombreux adultes, dont le nombre ne cesse d’augmenter.

Le téléphone devient une prolongation de la main et lorsqu’on le perd, la perte est vécue comme irréparable. Cela s’explique par le fait que le portable nous relie aux autres et à notre univers : amis, conversations, agendas, jeux, photos… Le perdre revient donc un peu à perdre sa maison et à risquer de voir son intimité violée.

(A Taïwan, le mois dernier, les parlementaires ont proposé de mettre une amende aux piétons qui traversent le nez rivé sur leur téléphone. © Reuters)