Micro européen, France info

Micro européen. Grèce : la fin du programme d'aide financière

A partir du 21 août, la Grèce pourra aller sur les marchés pour financer son économie.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, à Athènes le 22 juin 2018, après l\'accord historique trouvé avec les ministres de l\'euro groupe sur l\'échelonnement de la dette grecque et le retour du pays sur les marchés financiers.
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, à Athènes le 22 juin 2018, après l'accord historique trouvé avec les ministres de l'euro groupe sur l'échelonnement de la dette grecque et le retour du pays sur les marchés financiers. (MAXPPP)

Un accord a donc été trouvé pour que la Grèce puisse enfin aller sur les marchés pour financer et soutenir son économie, à partir du 21 août prochain, mais ce n'est pas sans de sérieuses conditions.

C'est la fin des trois plans de sauvegarde européens qui depuis 2010 soutiennent le pays, en échange de réductions drastiques des dépenses publiques. Pour Thomais Papaioannu, correspondante en France de la télévision publique grecque et chypriote, ce n'est toutefois pas la fin de la surveillance de la Grèce.

L'accord est fait pour tranquilliser les marchés

Thomais Papaioannu, journaliste

C'est ce qu'estime en tout cas la journaliste Thomais Papaioannu, car les marchés doivent avoir l'assurance que la troïka gère la situation grecque. La troïka est cette alliance entre la Commission européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le FMI (Fonds monétaire international). Depuis, le début de la crise grecque et le premier plan d'aide européenne en 2010, ces trois institutions ont surveillé de près les contreparties, c'est-à-dire les réformes entreprises par Athènes.

Ces réformes ne sont d'ailleurs pas terminées ; 88 lois déjà votées par le parlement grec vont être appliquées jusqu'en 2023. Il y aura par exemple, une nouvelle baisse sur les retraites au début de l'année prochaine. Aussi les grecs savent qu'il faut attendre 2023 pour y voir plus clair.

Les Grecs sont encore endettés pour longtemps

Quant à la dette, qui représente 180% du PIB, elle commencera à être remboursée à partir de 2032 et non plus de 2022, soit 10 ans de plus que prévu, mais la fin des remboursements interviendra en 2069.

Quelques chiffres

Selon la Commission européenne, depuis 2010, Athènes a  reçu 273,7 milliards d'euros d'aide, dont 32 milliards provenant du FMI. En échange, elle a dû mener 450 réformes. En huit ans, les finances publiques ont été modernisées pour une recette de l'impôt, ou encore le cadastre, qui était quasiment inexistant, couvre maintenant 32% du territoire.

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, à Athènes le 22 juin 2018, après l\'accord historique trouvé avec les ministres de l\'euro groupe sur l\'échelonnement de la dette grecque et le retour du pays sur les marchés financiers.
Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, à Athènes le 22 juin 2018, après l'accord historique trouvé avec les ministres de l'euro groupe sur l'échelonnement de la dette grecque et le retour du pays sur les marchés financiers. (MAXPPP)