Cet article date de plus de huit ans.

La France n'a pas encore gagné la bataille du 3% en 2015

écouter
C'est ce que laissent prévoir les prévisions économiques d'hiver de la Commission européenne. Au lieu des 2,8% de déficit public par rapport à son PIB, la France aurait 3,9% à la fin de l'année 2015. Commentaires de Rudolf BALMER, correspondant du journal allemand "Tageszeitung" et Asuncion SERENA, de la radio espagnole "Cadena Cope".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Au fond est-ce si grave si la France prend du retard dans son plan de réduction des déficits ? Il fallait bien s'attendre à cette prévision, dans la mesure où il n'y a pas de croissance économique suffisante.

En Allemagne, on regarde toujours avec inquiétude la politique budgétaire française. Pas complétement à tort, quand on voit les gouvernements avoir du mal à couper dans les dépenses.

L'Espagne ne souhaite pas à la France d'échouer car les économies des deux pays sont liées. Mais il est vrai que si les gouvernements français ont de bonnes idées sur le papier, ils ont du mal à les appliquer. Que fera François Hollande pour économiser les 50 milliards d'euros promis sur les dépenses publiques ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.