Les Pourquoi, France info

Pourquoi les hirondelles volent-elles bas quand il va pleuvoir ?

Les hirondelles volent bas. Deux heures plus tard, il pleut. Mais comment font-elles pour savoir qu’il va pleuvoir ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Comment font les hirondelles pour savoir qu’il va pleuvoir? © Pixabay)

"Pourtant que la montagne est belle

Comment peut-on s’imaginer

En voyant un vol d’hirondelles

Que l'automne vient d'arriver ?"

Jean Ferrat a raison : les hirondelles annoncent le printemps. C’est que ce sont des oiseaux migrateurs qui passent l’hiver en Afrique, et qui reviennent nicher du côté de chez nous, en Europe. 

Et c’est là que vous l’avez remarqué, à la campagne. Le ciel est sombre et lourd, l’ambiance maussade. Parfois même, c’est l’automne (d’où l’expression “une hirondelle ne fait pas le printemps”). Les hirondelles volent bas. Sinistre présage. Deux heures plus tard, il pleut. Mais comment font-elles pour savoir qu’il va pleuvoir?  

En fait, elles n’en savent rien !

Sauf qu’avant l’averse, l’air se charge d’humidité. La pression atmosphérique varie un peu. Ce qui oblige les petits insectes, comme les moucherons, à voler plus bas. Ils ont pour ainsi dire du mal à décoller. Comme si l’eau se condensait sur leurs ailes.  

Or les hirondelles se nourrissent de ces insectes. Donc elles les suivent pour les becqueter. De plus en plus bas, elles les gobent au vol.

A table !

Le festin ne dure pas très longtemps, car si une pluie importante s’installe, les hirondelles ne peuvent à leur tour plus voler. A cause de la trop grosse taille des gouttes. 

Elles restent au sec. 

Comme vous et moi. Jusqu’à preuve du contraire...

(Comment font les hirondelles pour savoir qu’il va pleuvoir? © Pixabay)