Cet article date de plus de huit ans.

St Andrews : berceau du golf

Le Old Course de St Andrews, c'est la Mecque du golf ! Le parcours auquel tout joueur de golf doit se confronter, au moins une fois dans sa vie...
Article rédigé par Anne-Marie Vincent
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 307 min
  (© REUTERS/Lee Smith)

On ne connaîtra que demain le nom du vainqueur de la 144e édition de l'Open de Saint Andrews, au nord de l'Ecosse. Un des plus grands rendez-vous du golf, organisé tous les 5 ans. Des conditions météorologiques particulièrement dantesques ont obligé les organisateurs à repousser le dernier tour à lundi. Le numéro 1 mondial Rory Mac Ilroy, blessé à la cheville, a été contraint d'abandonner sa casquette d'hyper favori à la nouvelle coqueluche des greens, le jeune américain Jordan Spieth !

Une atmosphère digne d'Harry Potter 

Du vent, de la brume parfois, des bosses, des greens immenses et compliqués… Des bunkers diaboliques… Bienvenu au Paradis des golfeurs !

Le Old Course de Saint Andrews. Pour Christian Ledan, de la chaine Golf +, on se croirait presque dans l’univers de Harry Potter.

    Saint Andrews c'est Pudlard! Quand vous débarquez dans cette ville, à part les voitures qui sont des années 2000,  tout le reste c'est moyenâgeux. Vous êtes vraiment dans le film! Avec des gens un peu bizarres, avec des rues particulières.
 

Une ville imprégnée par le golf

"Le golf y est du matin jusqu'au soir dans toutes les boutiques... Vous voyez des gens avec leur sac de golf sur les épaules se balader, faire leurs courses... C'est très étonnant et c'est aussi un lieu sur lequel il y a beaucoup de mysticisme..."

Saint Andrews, capitale de l’ancienne Ecosse, serait le berceau du golf

 Il y a deux origines. En Hollande on jouait avec une canne en bois et des boules en plumes et puis en Ecosse les bergers, pour passer le temps, avec leur grand bâton, poussaient des cailloux.

Des règles édictées dans les salons feutrés du Royal et Ancien, depuis 1754, rappelle Christian Ledan

    "C'est là que les choses ont été créées, mettre les balles dans un trou, définir le green, le fairway... c'est l'endroit où l'on fait rouler la balle , là où elle doit atterrir, puis dans le trou évidemment c'est la finalité du jeu... Et C'est à saint Andrews que l'on a défini que ce serait sur 18 trous. C'est devenu officiellement 18 trous sur chacun des golfs du monde entier.

L'histoire vous observe

    C'est de la souffrance agréable, on fait un vœu d'humilité. Dès le départ. On sait que ça ne va pas trés bien se passer pour vous, "golfiquement"... Ça va être très difficile à jouer... On se sent tout petit!  Peu importe la longueur du trou. Ce qui compte c'est la force du vent. 

    Quand on finit de jouer le trou n°17 et qu'on arrive au départ du 18, face au Royal et Ancien on remonte vers la fin du parcours, c'est trés majestueux ça peut paraitre austère voire vieillot et poussiéreux... l'histoire vous observe..."

En dehors des compétitions, le prestigieux Old Course redevient un parc public avec ses familles en pique-nique et ses parties de frisbee. Sur les trous les plus éloignés, on peut même apercevoir des moutons déguster l’herbe salée… du plus prestigieux golf du monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.