Retour du télétravail et du "quoi qu'il en coûte", menace sur la campagne présidentielle... Les informés du matin du mardi 4 janvier

écouter (26min)

Tous les matins, les informés débattent sur franceinfo des sujets qui font ou feront l'actualité du jour.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le plateau des Informés du matin du mardi 4 janvier. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Autour de Marc Fauvelle et Renaud Dély, pour décrypter l'actualité du mardi 4 janvier, Alix Bouilhaguet, éditorialiste politique sur franceinfo et Pascal Jalabert, éditorialiste politique.

Les thèmes

- Retour du télétravail et du "quoi qu’il en coûte: Omicron va-t-il plomber la vie des entreprises et la reprise économique ? Le nouveau variant du Covid-19 déferle sur la France et l’Europe toute entière et voilà le retour du télétravail, au moins trois jours obligatoires par semaine sous peine d’amende. Dix ministres se sont réunis lundi 3 janvier à Matignon autour de Jean Castex pour tenter d'éviter la paralysie du pays et encourager, de fait, les Français à vivre avec le virus.

- Pass, jauges, menace sur la tenue des grands meetings, report du lancement de campagne de Marine Le Pen prévue le 15 janvier à Reims au 5 février... :  Omicron va-t-il perturber le déroulement de la campagne présidentielle ? Dans moins de 100 jours aura lieu le premier tour de l’élection présidentielle, le 10 avril, avec des incertitudes croissantes sur le déroulement de la campagne présidentielle. Les meetings politique sont exclus des contraintes des jauges imposées aux grands rassemblements, protégés par le Conseil constitutionnel, Toutefois, les partis se sont résolus à les appliquer : LREM, LR, mais aussi le Rassemblement national, a annoncé lundi Marine Le Pen. Le variant Omicron fait-il peser une menace sur le bon déroulement de la prochaine élection présidentielle ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.