franceinfo les informés, France info

Les Informés. "Quand les employés et les ouvriers ne vont pas voter, le Front national est bas"

Les invités des "Informés de franceinfo" sont revenus lundi soir, sur l'abstention lors du premier tour des élections législatives, ainsi que sur les résultats de La République en marche, du Parti socialiste et des Républicains.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un bureau abstentionniste à Villerversure dans l\'Ain, le 7 mai 2017.
Un bureau abstentionniste à Villerversure dans l'Ain, le 7 mai 2017. (MAXPPP)

Abstention : qu'est-ce qui ne fonctionne plus ?

Un électeur sur deux ne s'est pas déplacé, dimanche 11 juin, pour aller insérer un bulletin de vote dans l'urne à l'occasion du premier tour des élections législatives. L'abstention a atteint un nouveau record. Entre les primaires, la présidentielle et les législatives, "on arrive à un effet de lassitude", a commenté Philippe Moreau-Chevrolet, communicant, lundi 12 juin dans Les Informés de franceinfo. Le débat s'est ensuite déplacé sur la sociologie des abstentionnistes. "Les cadres votent majoritairement. Les employés, les ouvriers votent minoritairement. Quand les employés, les ouvriers ne votent pas, le Front national est bas", a expliqué Laurent Bazin, éditorialiste.

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Large majorité en vue pour Macron… un piège ?

La République en marche est bien partie pour faire un raz-de-marée lors des élections législatives. "On peut penser qu'au départ, il n'y aura pas trop de contradictions", a lancé la journaliste politique à L'Opinion Caroline Vigoureux, lundi soir dans Les Informés"Pour Emmanuel Macron, le Parlement est un emmerdement tout court", a ensuite analysé avant de développer, Philippe Moreau-Chevrolet, communicant.

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

PS, fin de partie ?

Le Parti socialiste est-il arrivé au bout ? La débâcle lors du premier tour des élections législatives a généré des règlements de comptes. "C’est un naufrage collectif. Au-delà du cas Hollande, c’est un échec collectif. Le Parti socialiste est en voie de faillite et de disparition", a analysé Renaud Dély, directeur de la rédaction de Marianne, lundi soir dans Les Informés.

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

Les Républicains, quelle ligne adopter ?

La pilule est dure à avaler du côté des Républicains. Le parti enregistre son pire résultat sous la Ve République. "Ils ont pris un coup sur la tête. L’acte 2 du délitement aura lieu dimanche prochain. "Ils vont déjà se déchirer sur la question de soutenir ou s'opposer à Emmanuel Macron", a commenté Caroline Vigoureux, journaliste politique à L'Opinion, lundi soir dans Les Informés. 

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

>>> Retrouver l'émission dans son intégralité

Un bureau abstentionniste à Villerversure dans l\'Ain, le 7 mai 2017.
Un bureau abstentionniste à Villerversure dans l'Ain, le 7 mai 2017. (MAXPPP)