Cet article date de plus de quatre ans.

Les informés. Harcèlement sexuel : "Aujourd'hui, on a passé un cap"

écouter (27min)

Les informés de franceinfo sont notamment revenus, vendredi soir, sur les conséquences des révélations sur le producteur hollywoodien Harvey Weinstein en France. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Photo d'illustration d'harcèlement sexuel.  (MAXPPP)

Le long combat contre le harcèlement 

Après les révélations sur le producteur hollywoodien Harvey Weinstein, un mouvement d'ampleur est né en France. Des centaines de femmes osent parler sur les réseaux sociaux avec le mot-dièse #balancetonporc pour dénoncer des cas d'agressions ou d'harcèlement dont elles ont été victimes. Une libération de la parole qui illustre un combat à mener dans le temps pour Malik Lounès, président de l'association LOLitik, membre du PS. Pour lui, "si on fait un petit retour sur le passé, la notion même de harcèlement est un concept assez nouveau. C'est l'association contre les violences faites aux femmes au travail, qui a été créée en 1982, qui a porté ce combat et qui a 15 ans ou 20 ans avant de faire inscrire dans la loi la notion de harcèlement au travail... Aujourd'hui, on a passé un cap. Ce qui est intéressant, c'est la prise de conscience globale et la parole des femmes que tout le monde se prend. A commencer par les hommes qui s'en rendent compte. Maintenant, la question c'est quelle va être la suite ? J'ai beaucoup apprécié l'ensemble des mesures qui ont été énoncées. Ce que j'attends avec impatience c'est le débat parlementaire pour savoir à quel moment on passe de la drague au harcèlement ou à autre chose."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.