Cet article date de plus de six ans.

Les informés. Emmanuel Macron recadre un collégien : "Ça plait à un électorat de droite. (...) Il a des élections à préparer"

Les invités des "Informés de franceinfo" sont revenus lundi sur le vif échange entre le président de la République, Emmanuel Macron, et un jeune adolescent lors des commémorations du mont Valérien.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 27 min
Philippe Moreau-Chevrolet, communicant, président de MCBG Conseil, enseignant à Sciences Po, était invité des "Informés de franceinfo" (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le président de la République, Emmanuel Macron, n'a pas apprécié le "Ça va Manu ?" lancé par l'adolescent en marge de la cérémonie tenue au mont Valérien à Suresnes (Hauts-de-Seine), lundi 18 juin. Un épisode [de communication] dont se sont saisis les "Informés de franceinfo".

L'extrait

franceinfo : La scène qui s'est jouée entre le président de la République et l'adolescent au mont Valérien fait penser, ironiquement à une scène potache du film OSS 117. Est-ce un exercice de communication ?

Philippe Moreau-Chevrolet : Ça fait penser à ça, mais certainement pas dans l'esprit de Macron. Macron, il espérait faire du Sarkozy ou alors du Bayrou 2007, avec l'épisode de la gifle au gamin qui lui faisait les poches. Alors ça risque de poursuivre Macron, probablement. Ça plait à un électorat de droite qui se dit : "Ah il est bien ce type, non seulement il est sympa mais en plus il a de l'autorité et il remet les gamins en ordre." Il ne faut pas oublier une chose, il a des élections à préparer et ceux qui votent pour Macron ce n'est pas du tout la jeunesse, il n'en a pas le monopole, c'est davantage les personnes âgées. Les seniors sont le cœur de son électorat.

Les invités

Charlotte d’Ornellas, journaliste à Valeurs actuelles.

Stéphane Vernay, directeur de la rédaction parisienne de Ouest France.

Philippe Moreau-Chevrolet, communicant, président de MCBG Conseil, enseignant à Sciences Po.

Malik Lounès, président de l'association LOLitik, blogueur, membre du PS.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.