franceinfo les informés, France info

Les informés de Charlie : cinq ans après l'attentat à "Charlie Hebdo", "le nouveau visage de la censure" décrypté par Riss et son équipe sur franceinfo

Autour de Riss et de son équipe, Jean-François Achilli présentait une édition spéciale des "Informés" de franceinfo, en direct de l'auditorium de Radio France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les informés spécial \"Charlie Hebdo\", cinq ans après l\'attentat à la rédaction du journal satirique.
Les informés spécial "Charlie Hebdo", cinq ans après l'attentat à la rédaction du journal satirique. (RADIO FRANCE)

Cinq ans après les attentats, les crispations de la société française et des médias français, la peur de tout dire, le terrain perdu... qui sont les nouveaux censeurs ? Autour de Riss et de son équipe, Jean-François Achilli présentait une édition spéciale Charlie Hebdo des Informés de franceinfo, en public et à guichet fermé, à l'Auditorium de Radio France.

À ses côtés : Riss, Gérard Biard, Inna Shevchenko, Laure Daussy, de la rédaction du journal satirique. 

"Le nouveau visage de la censure"

"Traditionnellement, la censure, c'est institutionnel (...), là, ce sont des individus qui exigent une interdiction", selon Gérard Biard, rédacteur en chef à Charlie Hebdo, avec comme illustration ce premier dessin : "Le nouveau visage de la censure".

Riss poursuit sur ce thème et revient sur son édito du numéro spécial de Charlie Hebdo cette semaine, évoquant la nouvelle censure des réseaux sociaux : "Je fais allusion à cet espèce de chaos permanent qui stigmatise à tort et à travers (...) Il y a de nouvelles morales qui sont apparues", estime le directeur de la publication du journal. 

"Aujourd'hui la critique de la religion n'est pas comprise", raconte la journaliste Laure Daussy, "la religion est perçue comme une identité alors que c'est un choix (...) c'est nécessaire de critiquer les tabous religieux."

\"L\'esprit Charlie : ça s\'attrape ?\"
"L'esprit Charlie : ça s'attrape ?" (RADIO FRANCE)

"Nous sommes tous responsables"

"Nous sommes tous responsables. Charlie Hebdo était dans la solitude. Il y a des libres penseurs partout dans le monde qui sont aussi dans la solitude. C'est ainsi qu'ils deviennent des cibles." Inna Shevchenko, figure du mouvement Femen, a pris la parole pour dénoncer le "silence" de la majorité, "un silence hypocrite" qui, selon elle, a exposé les journalistes de Charlie Hebdo.

Riss évoque le procès à venir, en mai prochain : "C'est un procès qui va nous obliger à nous remettre un peu dans l'ambiance très douloureuse de ce qui s'est passé très concrètement le 7 janvier".

Le procès de l\'attentat à \"Charlie Hebdo\" aura lieu en mai 2020.
Le procès de l'attentat à "Charlie Hebdo" aura lieu en mai 2020. (RADIO FRANCE)

Quant à "l'esprit Charlie", "ce serait bien qu'on lui foute un peu la paix" dit Gérard Biard. 

Le mot de la fin est pour Riss, qui évoque les familles des victimes de l'attentat de Charlie Hebdo : "On a proposé aux familles de choisir un dessin ou un texte de leur proche disparu, et d'écrire un petit mot pour parler de leur proche." Des hommages à lire dans l'édition spéciale du journal, cette semaine.

Les informés spécial \"Charlie Hebdo\", cinq ans après l\'attentat à la rédaction du journal satirique.
Les informés spécial "Charlie Hebdo", cinq ans après l'attentat à la rédaction du journal satirique. (RADIO FRANCE)