franceinfo les informés, France info

Les informés. Affaire Lactalis : depuis le scandale de la viande de cheval "rien n'a changé"

Les invités des "Informés de franceinfo" ont débattu mercredi du rapport parlementaire remis le jour même sur l'affaire du lait contaminé à la salmonelle dans l'une des usines de Lactalis. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Audrey Goutard, invité de l\'émission \"Les informés\" de franceinfo le mercredi 18 juillet 2018. 
Audrey Goutard, invité de l'émission "Les informés" de franceinfo le mercredi 18 juillet 2018.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

La commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Lactalis a rendu son rapport mercredi 18 juillet et pointe la responsabilité directe de l'industriel, dans l'affaire du lait contaminé à la salmonelle, fin 2017. Les élus préconisent un renforcement des contrôles et une police alimentaire. Des conclusions "déjà évoquées en 2013, à l'époque de Spanghero et on ne l'avait pas fait" rappelle Audrey Goutard, chef adjointe du service Enquêtes/Reportages de France Télévisions. 

L'extrait 

franceinfo : On entend certains dire que ce rapport peut créer une usine à gaz ? 

Audrey Goutard : L'usine à gaz, c'est ce qui existe actuellement. Je vous rappelle l'affaire de Spanghero, cette viande de cheval qui a été consommée par une bonne partie des Français en 2012. C'est d'ailleurs à ce moment-là que l’Europe a découvert à quel point on pouvait manger des choses épouvantables. À cette époque-là, il y avait eu une enquête et je me souviens qu'on avait travaillé à France 2 sur cette affaire. On avait eu à peu près les mêmes conclusions. Il fallait créer et reconstruire des services d'enquêtes cohérents. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'aujourd'hui rien n'a changé. Vous avez toujours trois services qui mènent les enquêtes. Il y a les services de la répression des fraudes qui dépendent de Bercy, la Direction générale de la santé et puis aussi celle de l'alimentation. Bref, l'usine à gaz, c'est ce qui existe aujourd’hui. À l'époque de Spanghero, lorsqu'on avait découvert cette affaire, on s'était dit que ce serait vraiment une bonne idée de créer ça.  

Les invités 

Audrey Goutard, chef adjointe du service Enquêtes/Reportages de France Télévisions

Eric Mettout, directeur adjoint de la rédaction de L’Express

Jérémie Peltier, directeur des études à la Fondation Jean Jaurès

Eric Delannoy, économiste, président fondateur du cabinet Tenzing Conseil

Audrey Goutard, invité de l\'émission \"Les informés\" de franceinfo le mercredi 18 juillet 2018. 
Audrey Goutard, invité de l'émission "Les informés" de franceinfo le mercredi 18 juillet 2018.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)