Les informés de franceinfo, France info

Le plan pour la biodiversité est "la dernière cartouche" pour Nicolas Hulot

Les invités des "Informés de franceinfo" sont notamment revenus, vendredi soir, sur l'avenir de Nicolas Hulot au sein du gouvernement d'Edouard Philippe.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Nicolas Hulot, le 18 mai 2018, sur une île du Frioul au large de Marseille (Bouches-du-Rhône).
Nicolas Hulot, le 18 mai 2018, sur une île du Frioul au large de Marseille (Bouches-du-Rhône). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Nicolas Huot peut-il réussir dans ce gouvernement ? Les invités des "Informés de franceinfo" ont débattu sur ce sujet, vendredi 18 mai. Le ministre de la Transition écologique a évoqué, mercredi, qu'il prendrait une décision quant à son avenir au sein du gouvernement cet été. Avant d'annoncer s'il poursuivra l'aventure ou non, il a déclaré qu'il avait des chantiers importants en cours, comme la protection de la biodiversité.

L'extrait

franceinfo : Nicolas Hulot œuvre pour son ministère. Il a présenté le grand plan pour la biodiversité à Marseille, mais en restant très vague. Ne pas donner aujourd’hui de pistes, est-ce que cela veut dire que tout cela va mettre beaucoup de temps à se mettre en place ?

Emmanuel Foulon : J’irai même plus loin. Dans cette annonce, je me suis quand même demandé s'il ne s’agissait pas d’un testament de Nicolas Hulot, ou si ce n’est un testament, au moins son dernier essai pour faire de l’écologie quelque chose d’important dans ce gouvernement. Car il faut bien admettre qu’il est esseulé dans le gouvernement. Il n’a pas obtenu de victoire véridique. Notre-Dame-des-Landes, ce n’est pas sa victoire à lui, c’est aussi bien celle d’Emmanuel Macron ou du gouvernement, mais non sa victoire personnelle. Je pense que c’est sa dernière cartouche [le plan pour la biodiversité]. De plus, dans le gouvernement ça se passe mal. Chaque fois qu’il a une proposition à faire, il se fait systématiquement casser par le ministre de l’Economie, sans parler du ministre de l’Agriculture.

Les invités

Emmanuel Foulon, porte-parole de la délégation belge au Parlement européen, chef de cabinet du député PS Marc Tarabella.

Anne-Élisabeth Moutet, éditorialiste au Telegraph.

Étienne Girard, journaliste politique à Marianne.

Éric Chol, directeur de la rédaction de Courrier International.

Nicolas Hulot, le 18 mai 2018, sur une île du Frioul au large de Marseille (Bouches-du-Rhône).
Nicolas Hulot, le 18 mai 2018, sur une île du Frioul au large de Marseille (Bouches-du-Rhône). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)