La France attractive jusqu'à quand ? Les Bourses couvent-elles une crise financière ? Les débats de l’éco du samedi 04 juin 2022

écouter (9min)

Tous les samedis, deux économistes débattent autour des sujets qui marquent l’actualité économique et sociale. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les débats de l’éco du samedi 04 juin 2022 (FRANCIENFO / RADIO FRANCE)

Autour d'Emmanuel Cugny pour ces Débats de l'écoAnne-Sophie Alsif, enseignante en économie l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et cheffe économiste du cabinet conseil BDO France, et Bertrand Jacquillat, vice-président du Cercle des économistes, fondateur du cabinet d’expertise financière Associés en Finance.

France attractive, jusqu’à quand ?

Selon la dernier baromètre du cabinet EY, l’année dernière les investisseurs étrangers ont fait leur retour en Europe : 5 877 implantations et extensions ont été annoncées dans 44 pays (+5 % vs 2020). La France conserve la 1re place du classement européen avec 1 222 implantations ou extensions annoncées en 2021 et progresse fortement (+24 % vs 2020). "Soyons fiers !", a déclaré le président de la République, Emmanuel Macron, dans une série de tweets. Mais la guerre en Ukraine n’avait pas commencé, l’inflation et les questions liées au pouvoir d’achat n’était pas encore aussi présentes dans le débat national. Est-ce que l’idylle peut durer dans le contexte de crise et politique à l’aube du nouveau quinquennat ?

Les Bourses couvent-elles une crise financière ?

Depuis le point bas de début mars 2009 jusqu’au point haut de début janvier 2022, la valeur des actions a augmenté de 143% en Europe et de 608% aux États-Unis. Depuis janvier et le retour à la baisse, la valeur des actions a baissé de 17% en Europe et de 19% aux États-Unis. Les investisseurs n’ont pas encore sur-réagi à la guerre en Ukraine et la perspective de hausse des taux d’intérêt. Et maintenant ? Y a-t-il une bulle financière et risque-t-elle d’exploser ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.