Les choix de France Info, France info

Twitter peut-il être au-dessus des lois de la France ?

C'est ce matin que Twitter est assigné en référé par l'Union des étudiants juifs de France dans l'affaire des tweets antisémites. L'organisation juive souhaite ainsi contraindre le réseau de micro-blogging à lui communiquer les données pour identifier les auteurs de ces messages.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

La question posée par cette affaire est celle de liberté d'expression, inscite dans les gènes d'une société américaine comme Twitter qui héberge ses serveurs aux Etats-Unis et les restrictions nationales, françaises ici, concernant les dérapages verbaux, l'incitation à la haine, l'insulte ou la provocation.

Emmanuel Pierrat est avocat, spécialiste des médias. Pour lui, "il est étonnant de voir les pouvoirs publics qui laissent passer qui font éventuellement des effets de communiquer ". Pour l'ovact, il n'y a aucun doute, "le tribunal doit livrer les adresses IP des auteurs des messages racistes et antisémites . Et plus loin, d'ajouter que pour faire entrer dans Twitter dans la conformité légale française, "on pourrait aussi considérer" explique l'avocat "que Twitter est responsable "au bout de huit jours de jours ce qu'ils publient s'ils n'ont pas eux-même fait le tri ."

 

 

(©)