Les choix de France Info, France info

Patrice Leconte : "Je me rappelle le premier pas sur la lune"

Chaque lundi, dans les choix de France Info, un invité présente un évènement qui a changé son regard sur le monde. Patrice Leconte se souviens du premier pas sur la Lune.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Le 21 juillet 1969, à 3h56 (heure française), l'astronaute
américain Neil Armstrong sort du
module lunaire "Eagle" et pose pour la première fois le pied sur la
lune. Un événement
retransmis dans le monde entier.

"Je m'en souviens très bien, comme si c'était hier ",
raconte Patrice Leconte, réalisateur, acteur, scénariste et
auteur. A l'époque, il avait 232 ans. "Nous étions allés chez la voisine qui avait une
télévision, contrairement à nous, pour voir le premier homme qui posait un pas
sur la Lune. Moi j'étais nourri de Tintin et je me demandais si c'était
possible. Et oui, cette nuit là c'était possible.
"

"Les images n'étaient pas d'une qualité faramineuse. Maintenant c'est devenu banal, à tel point qu'ils ne vont plus sur la Lune.
Ils vont ailleurs.
"

Le réalisateur des Bronzés et de Ridicule suit régulièrement l'actualité, qui l'accable parfois. Mais il est loin d'être blasé. "Je crois toujours en plein de trucs "

Le garçon qui
n'existait pas
, chez Albin Michel

Le héros du dernier roman de Patrice Leconte, Le garçon qui
n'existait pas
, est insignifiant. "Il est là mais on ne le remarque
pas. Il est l'homme qui n'intéresse personne et il se dit qu'il faut qu'il
fasse quelque chose d'insensé qui prouvera à tous qu'il est quelqu'un de
remarquable.
" D'où la première phrase de ce roman plein de fantaisie : "Un jour je traverserai la Manche à la nage, et ça leur clouera le bec à tous. "

(©)