Trek dans les montagnes d'Albanie

Nous voyageons avec Nil Hoppenot. Ce photographe a parcouru 10.000 km à pied pour traverser l’Europe à travers ses montagnes, depuis le Portugal jusqu’à la Turquie. Il évoque son coup de cœur pour l’Albanie.
Article rédigé par Ingrid Pohu
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Nil Hoppenot et sa compagne Marie Couderc signent le livre "Deux pas vers l’autre" publié chez Glénat. Ils y racontent leur traversée pendant deux ans de l'Europe à pied. (NIL HOPPENOT)

Nil Hoppenot a exploré l’Albanie "le pays des aigles" à la belle saison. Soit 640 km parcourus pendant 36 jours avec sa compagne Marie Couderc. Les montagnes au sud de Pogradec l'ont particulièrement marqué. Ces moyennes montagnes lui ont rappelé les paysages de l’Ouest Américain. "On a eu des galères avec la cartographie. Car il y a peu d’infrastructures, mais avec le système D, l’expérience est merveilleuse,!"

Berat, la ville aux milles fenêtres. Inscrite au patrimoine de l'Unesco, elle est une des villes d'influence Ottomane les mieux conservées des Balkans. (NIL HOPPENOT)


L’Albanie est un paradis pour les marcheurs et les amoureux de la nature. Dans ces montagnes, Nil a croisé des bergers, des cueilleurs…

Les formations majestueuses de Guri I Kamjes dans le district de Pogradec, en Albanie. (NIL HOPPENOT)

Nil et Marie ont initié le projet "1kg for the planet", il s’agit de produire des sacs de collecte de déchets fabriqués à partir de bouteilles en plastique. Un geste pour sensibiliser les populations locales. 

La règle d'or pour bivouaquer: laisser les endroits qu'on emprunte au moins aussi propres qu'à l'arrivée. Nil Hoppenot et Marie Couderc sont adeptes du "leave no trace", ils ne laissent jamais rien derrière eux. (NIL HOPPENOT)

Nil et Marie ont rencontré un peuple extrêmement généreux et accueillant. "Tous ces gens qui nous laissent leur lit". Ce fut le cas dans ces montagnes du sud de l’Albanie.

"Pour ceux qui ne possèdent pas grand chose, partager est un bien qui se savoure", confie Nil Hoppenot. (NIL HOPPENOT)

Nil s'est baigné dans une source (Siri i Kälter) aux eaux fluorescentes. Et il a découvert l’un des derniers fleuves sauvages : la rivière Vjosa.

Un endroit sans chemin en Albanie que Nil Hoppenot et Marie Couderc garderont secret. (NIL HOPPENOT)

Le livre Deux pas vers l’autre est publié chez Glénat.

Pour suivre Nil et Marie rendez-vous sur le blog et les réseaux sociaux "Further Stories".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.