Cet article date de plus d'un an.

Sur l'Île de Chiloé avec Justine Andrès

Cette baroudeuse de 24 ans travaille dans l’import-export. La protection des espaces marins est un sujet qui la passionne, en ce sens, elle a traversé la Loire et la Seine en kayak. Aujourd’hui, elle partage ce voyage en solo sur cette île chilienne où elle a rencontré pour la première fois l'océan Pacifique. 

Article rédigé par Ingrid Pohu
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Justine Andrès a médité face à l'océan Pacifique sur l'île de Chiloé, au point de vue, Muelle de la Luz.  (JUSTINE ANDRES)

L'Île de Chiloé est l'île principale d'un archipel d'une trentaine d'îlots, situé à environ 1000 km de Santiago du Chili, dans l'océan Pacifique.

"Je suis allée jusqu’à Puerto Varas en bus, puis j’ai pris un ferry depuis la ville de Pargua qui est la seule façon d’entrer sur l’île. Je suis allée passer quelques jours dans la ville d’Ancud depuis laquelle j’ai rejoint la pointe de Puñihuil. C’est un site classé monument naturel, où sont protégés la reproduction des manchots de Humboldt et de Magellan, ainsi que des oiseaux comme les cormorans et les goélands", confie Justine Andrès. 

 

Une légende raconte que l’île de Chiloé était jadis rattachée au continent et qu’à la suite d’une querelle entre Cai Cai Vilú, le dieu des océans, et Ten Ten, le dieu de la terre, l’archipel de Chiloé s’est créé. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

 

"Après cela, je me suis rendue en bus à Castro, pour visiter la ville avec l’église jaune très typique", poursuit-elle.

A Castro ainsi que dans les villes de Quinchao, Chonchi et Achao on découvre de petites églises en bois colorées datant de la fin du XIXe siècle sur l'île de Chiloé.  (JUSTINE ANDRES)

"Je suis ensuite retournée sur le continent pour aller à Puerto Varas. De là, j’ai fait du stop pour la première fois de ma vie pour me rendre aux chutes de Petrohue devant le volcan Osorno. Ces chutes sont situées dans le plus ancien parc chilien créé en 1926 : le parc national Vicente Perez Rosales."

Pause dans le parc national Vicente Perez Rosales, sur l'île de Chiloé.   (JUSTINE ANDRES)

 

Face au volcan Osorno, sur l'île de Chiloé. (JUSTINE ANDRES)

Et de conclure : "C’est un voyage qui compte beaucoup pour moi car c’était ma première fois seule, aussi loin. Je pense que c’est ce voyage qui m’a permis de prendre confiance en moi."

Retrouvez les photos de voyage de Justine Andrès sur son compte Instagram andrès.justine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.