Cet article date de plus de neuf ans.

L'opposition syrienne : comment résister à la répression?

écouter (10min)
Neuf mois après le début de la contestation en Syrie, les activistes lancent un nouvel appel à la communauté internationale. Qui sont-ils et comment parviennent-ils à déjouer la répression du régime de Bachar al-Assad?
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Etienne Monin a recueilli pour France Info plusieurs témoignages d'opposants syriens résidant en France mais aussi en Syrie. 50 000 personnes auraient été arrêtées depuis le début de la répression, les disparus sont considérés comme "perdus " car il est impossible de savoir où ils sont ni quand ils seront libérés.

Les opposants se sentent abandonnés par la communauté internationale et ne croient pas aux sanctions économiques comme moyen de pression sur le régime de Bachar El Assad, à l'image de Mylad, en France depuis le début des années 2000 et présent dans le studio pour le Zoom de France Info.

Il explique que les activistes sont des gens normaux, qui se sont inspirés du Printemps arabe pour réclamer à leur tour leur liberté et leur dignité.

Le relais de l'opposition se fait en France par le biais de quelques centaines de personnes, principalement des jeunes qui jouent un rôle capital de coordination. En effet, la communication entre les groupes d'opposants passe le plus souvent par Paris.

Dans un pays où le simple fait de tenir une caméra est considéré comme un crime, le sentiment d'abandon est très fort, et la volonté d'en découdre est devenue infaillible.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.