Le zoom culture, France info

C'est l'été, lisez des BD !

20 bandes dessinées indispensables conseillées par des spécialistes, pour coincer la bulle à l'ombre.

(© R. Sattouf, Allary/P. Cauuet, Dargaud Bénélux/C. Meurisse, Futuropolis/Musée d’Orsay / Ch. Chabouté, Vents d’Ouest/A.Kaneko, Casterman-Sakka/M. Hyman,Casterman/M. Larcenet, Dargaud/Ch. de Metter, Casterman/P. Roca, Delcourt/D. Tronchet, Casterman)

C’est l’été, lisez des BD ! C'est le slogan de saison de l’ACBD qui réunit les journalistes spécialisés en bande dessinée. Entre le 1er novembre et la fin juin, 2345 titres sont parus sur le marché français. Pas moins ! Nous vous en proposons 20 pour les vacances. C’est peu, forcément subjectif, mais franchement, il n’y a que du bon.

Faire sourire

Pour sourire, il y a Les Vieux Fourneaux de Paul Cauuet et Wilfrid Lupano, aux éditions Dargaud. Des vieux ronchons, à la retraite, qui se souviennent des grèves d’antan. On y découvre que l’amour n’a parfois que faire de la lutte des classes et des engagements syndicaux. Au sortir de la conférence sociale, ça fait grincer des dents, mais ça peut détendre.

Pour faire sourire, encore, il ya forcément L’Arabe du futur de Riad Sattouf aux éditions Allary. C’est l’une des plus grosses ventes de livres de l’année. Et il ya de quoi. Riad Sattouf raconte son enfance entre la Lybie et la Syrie, avec un regard totalement innocent. Et nous raconte d’un ton égal ses bonheurs et les horreurs.

Pour rire carrément, précipitez vous sur Moderne Olympia de Catherine Meurisse. Olympia, c’est l’Olympia de Manet, celle du Musée d’Orsay, dont Catherine Meurisse, la reine du burlesque en dessin, l’un des crayons les plus redoutables de Charlie Hebdo, a fait ici une starlette qui court les cachets et les castings, de toiles en toiles, chez les impressionnistes. Comme elle le ferait à Hollywood. Ce n’est plus le Moulin rouge, c’est West Side Story.  Cette BD est une commande du Musée d’Orsay qui coédite Moderne Olympia avec les éditions Futuropolis.

De la BD d’aventure

Dans le genre, on ne fait pas mieux que Moby Dick . Et la version qu’en propose Christophe Chabouté, d’après, bien sûr, Herman Melville, aux éditions Vents d’Ouest va ravir tous ceux qui aiment trembler dans la tempête. C’est en noir et blanc, un dessin puissant, très expressif.

Du côté des mangas

Wet Moon qui vient de recevoir le Prix Asie de la Critique remis par l’ACBD dans le cadre du festival Japan expo. C'est un polar inquiétant, avec de grands aplats noirs qui baignent l’histoire dans une ambiance irréelle, quasi surréaliste. Wet Moon est une trilogie signée Atsushi Kaneko sous le label Sakka de Casterman. Le premier tome est sorti au début de l’année. Le second au printemps. La fin est attendue début septembre. 

Toujours plus noir

Dans le genre polar, si vous avez laissé passer l’adaptation du Dahlia noir   dessinée par Miles Hyman sur un scénario de Matz d’après James Ellroy, il est encore temps de vous rattraper. Vous allez découvrir Los Angeles dans les années 40. Egalement chez Casterman.

Un western, ou plutôt un roman noir déguisé en western : ça a pour titre Rouge comme la neige . C’est dessiné au stylo bille par Christian de Metter. Chez Casterman.

Enfin, vous ne trouverez pas plus noir que Blast . Mais là, attention! Il faut

Accepter de rentrer dans le cauchemar de Manu LarcenetInvestir d’abord dans les trois premiers volumes de ce drame absolu. A lui seul, le dernier tome, dont le titre est Pourvu que les Bouddhistes se trompent , court sur près de 200 pages. Blast , aux éditions Dargaud.

Des BD en prise directe avec le réel

Au printemps, nous avons commémoré le débarquement. Cet été, nous fêterons l’anniversaire de la Libération de Paris. Le dessinateur espagnol Pablo Roca nous rappelle que les premiers à entrer dans Paris en août 1944 furent les Espagnols qui combattaient avec le général Leclerc, ceux de la 9ème compagnie, La Nueve . C’est le titre de cette très bonne BD aux éditions Delcourt. 

Pour finir, une autofiction : Le Fils du Yéti de Didier Tronchet, aux éditions Casterman. C’est très largement inspiré de la vie de l’auteur qui, par le passé, faisait dans la grosse rigolade. Là, on se laisse émouvoir… avec le sourire. Le fils du Yéti chez Casterman.

La liste complète des indispensables de l'été de l'ACBD

Amère Russie T1 : Les Amazones de Bassaïev  d’Anlor et Aurélien Ducoudray, éditions Grand Angle

L’Arabe du futur : une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984)  de Riad Sattouf, éditions Allary

Blast T4 : Pourvu que les bouddhistes se trompent  de Manu Larcenet, éditions Dargaud

Chamisso, l’homme qui a perdu son ombre  de Daniel Casanave et David Vandermeulen, éditions Le Lombard

Charly 9 de Richard Guérineau d’après Jean Teulé, éditions Delcourt

Choc T1 : Les Fantômes de Knightgrave  d’Éric Maltaite et Stéphane Colman, éditions Dupuis

Le Dahlia noir  de Miles Hyman et Matz d’après James Ellroy et David Fincher, éditions Casterman

Docteur Radar, tueur de savants  de Frédéric Bézian et Noël Simsolo, éditions Glénat

Le Fils du yéti  de Didier Tronchet, éditions Casterman

Lune l’envers  de Blutch, éditions Dargaud

La Machine à influencer  de Josh Neufeld et Brooke Gladstone, éditions Çà et là

Mattéo T3 Troisième époque (août 1936)  de Jean-Pierre Gibrat, éditions Futuropolis

Moby Dick T1 : Livre premier  de Christophe Chabouté d’après Herman Melville, éditions Vents d’Ouest

Moderne Olympia  de Catherine Meurisse, éditions Futuropolis/Musée d’Orsay

La Nueve : les républicains espagnols qui ont libéré Paris  de Paco Roca, éditions Delcourt

Rouge comme la neige  de Christian de Metter, éditions Casterman

Une affaire de caractères  de François Ayroles, éditions Delcourt

Les Vieux Fourneaux  de Paul Cauuet et Wilfrid Lupano, éditions Dargaud Benelux

La Vision de Bacchus  de Jean Dytar, éditions Delcourt

Wet Moon T1 &2  d’Atsushi Kaneko, éditions Casterman-Sakka 

NB : à partir de la liste de toutes les nouveautés bandes dessinées parues entre le 1er novembre 2013 et le 10 juin 2014 (2345 titres), les 77 membres actifs de l’ACBD ont choisi, chacun, 10 albums qui leur ont semblé incontournables ; ceci afin de sélectionner 20 titres que l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée met en avant pour l’été. Cette liste est le résultat de leur vote.

 

 

(© R. Sattouf, Allary/P. Cauuet, Dargaud Bénélux/C. Meurisse, Futuropolis/Musée d’Orsay / Ch. Chabouté, Vents d’Ouest/A.Kaneko, Casterman-Sakka/M. Hyman,Casterman/M. Larcenet, Dargaud/Ch. de Metter, Casterman/P. Roca, Delcourt/D. Tronchet, Casterman)