Le vrai du faux, France info

VRAI OU FAKE Vaccination antiCovid-19 : non, tous les proches de résidents d'Ehpad ne reçoivent pas un "document de 58 pages", comme l'affirme Gérard Larcher

Le président du Sénat a dénoncé "la bureaucratie" sur France 2, mercredi matin. Mais le document dont il parle est inconnu au ministère de la Santé. 

Gérard Larcher, invité de France 2, mercredi 6 janvier. 
Gérard Larcher, invité de France 2, mercredi 6 janvier.  (CAPTURE ECRAN TWITTER)

Alors que les résidents des Ehpad font partie des personnes prioritaires pour la vaccination contre le Covid-19, le président du Sénat, Gérard Larcher, a fustigé mercredi 6 janvier sur France 2, l'information qui leur est donnée. "Voilà le dossier vaccinal sur le consentement que mon père a reçu : 58 pages. Quand on a dépassé 90 ans, cette bureaucratie est incompréhensible." Sauf que ce document évoqué par le président du Sénat est inconnu du ministère de la Santé. La cellule Vrai du Faux vous explique.

L'équipe du professeur Fischer, le "monsieur vaccination" du gouvernement, et le ministère de la Santé assurent qu'un tel document de 58 pages à destination des résidents ou de leurs proches n'existe pas. Il y a bien un long dossier, d'une soixantaine de pages, qui a été édité mais il s'agit du protocole de vaccination destiné aux professionnels qui travaillent dans les résidences pour personnes âgées.

Cependant, cela ne veut pas dire que les résidents d'Ehpad ne sont pas informés. Des affiches ou des notices d'information sont diffusées mais elles tiennent sur une seule page et sont toutes disponibles sur le site du ministère de la Santé. Les proches de résidents ont aussi pu parfois recevoir une lettre pour expliquer comment la vaccination allait se dérouler, mais là aussi, il s'agit d'un courrier classique, il ne fait pas 58 pages. 

Gérard Larcher refuse de dévoiler le document 

D'où sort ce long document dénoncé par le président du Sénat ? Son service de presse assure qu'il existe bien et qu'il est destiné aux personnes qui ont un proche en Ehpad. Cependant, l'entourage de Gérard Larcher a refusé de nous le faire suivre.

Contrairement à ce qu'a affirmé leprésident du Sénat sur France 2, son équipe de communication a reconnu aussi que ce long document n'est peut-être pas envoyé systématiquement auprès de tous les Ehpad en France. Il pourrait seulement s'agir d'une initiative locale, là où se trouve le père de Gérard Larcher. 

En résumé, il n'y a pas besoin d'un tel document pour vacciner ou obtenir le consentement des personnes en Ehpad. Le protocole de vaccination précise bien que l'information donnée au résident doit être "claire et appropriée" et qu'il peut être accompagné d'un proche. Le consentement, ou le refus, peuvent être exprimés de manière orale au moment de la consultation avec le médecin.

Gérard Larcher, invité de France 2, mercredi 6 janvier. 
Gérard Larcher, invité de France 2, mercredi 6 janvier.  (CAPTURE ECRAN TWITTER)