Cet article date de plus de sept ans.

Un taux record de suicides en France ?

écouter (5min)
D'après Jean-Luc Romero, conseiller régionale d’Île-de-France et président de l'association pour le droit à mourir dans la dignité, "on a le plus fort taux de suicide de la zone OCDE avec le Japon et la Corée". C'est largement exagéré.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Jean-Luc Romero affirme que la France a un taux de suicide record dans l'OCDE © Maxppp)

Si le Japon et la Corée du sud ont effectivement un taux de suicide plus élevé que celui de la France, Jean-Luc Romero oublie de dire que c'est également le cas de la Belgique, la Finlande, la Slovénie et la Hongrie. 

{% embed infogram taux-de-suicide-pour-100000-hab" style="color:#acacac;text-decoration:none;"> | Create infographics

%}

Ceci, la France est effectivement au-dessus de la moyenne des pays de l'OCDE et de l'Union européenne. Chaque année, près de 10.500 personnes meurent par suicide en France, soit trois fois plus que les morts par accidents de la route.

Quelle est la population la plus concernée ?

Ce sont dans les régions de l'ouest et du nord que le taux de suicide est le plus important. Les hommes représentent les trois quarts des personnes qui mettent fin à leurs jours.

Les personnes âgées de plus de 65 ans sont les plus touchées : elles représentent près d'un tiers des décès par suicide. Ceci dit, les plus jeunes sont également concernés. Le suicide est la première cause de mortalité chez les 25/34 ans et la deuxième chez les 15/24 ans après les accidents de la route.

On peut enfin noter qu'il y a de moins en moins de suicides en France. Le taux a baissé d'un quart entre 1990 et 2010. Une diminution qui concerne en premier lieu les plus âgés et les plus jeunes. Le suicide chez les 45-64 ans reste stable.

Sources 

Etat des lieux du suicide en France

Panorama de la santé 2011 - Les indicateurs de l'OCDE

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.