Un hôpital de Lyon enregistre-t-il une hausse des AVC à cause du vaccin contre le Covid, comme l'affirme un pompier ?

écouter (2min)

Un pompier affirme dans une vidéo devenue virale que l'hôpital Saint-Joseph Saint-Luc de Lyon constate une hausse du nombre d'AVC liés à la vaccination contre le Covid. C'est faux.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une dose du vaccin contre le Covid-19 Pfizer-BioNTech. (AMIR MAKAR / AFP)

Une vidéo massivement partagée sur les réseaux sociaux pourrait bien inciter certains à ne pas aller se faire vacciner. Pourtant, son contenu est faux. On y voit un pompier en tenue professionnelle raconter, ému, qu'il vient de déposer une femme de 71 ans à l'hôpital Saint-Joseph Saint-Luc de Lyon pour une suspicion d'AVC (accident vasculaire cérébral).

Il précise que la femme s'était fait vacciner contre le Covid et explique qu'à l'accueil des urgences, une infirmière lui aurait confirmé un lien entre la vaccination et ces AVC.

Pas de hausse du nombre d'AVC dans cet hôpital

Contacté, l'hôpital Saint-Joseph Saint-Luc dément cette affirmation et assure qu'il n'y a "aucune hausse du nombre d'AVC constatée depuis le début de la campagne de vaccination". Cela semble aller dans le sens des derniers rapports de pharmacovigilance publiés sur la question. À ce stade, l'ANSM - qui publie régulièrement un point de situation sur la surveillance des vaccins - n'a émis aucune alerte concernant le rôle du vaccin dans la survenue d'AVC.

Un pompier pas si neutre sur la vaccination

Dans sa vidéo, le pompier explique lui-même qu'il ne souhaite pas apparaître comme complotiste. Toutefois, il a déjà publiquement affiché une position très arrêtée sur la vaccination contre le Covid. À Saint-Symphorien-sur-Coise, où ce pompier est également conseiller municipal, le maire affirme que le pompier a déjà affiché son hostilité au vaccin contre le Covid, notamment lors du dernier conseil municipal.

Je connais les réticences sur ce sujet de la personne concernée. Ça ne m'étonne pas. Je connais sa position.

Jérôme Banino

maire de Saint-Symphorien-sur-Coise

Le maire, tout en voulant protéger la liberté d'expression de son conseiller, ne veut surtout pas d'amalgame avec sa commune et précise que "les paroles n'engagent que ceux qui les tiennent".

Ce pompier a également exprimé ses "doutes" sur la vaccination contre le Covid lors d'une réunion publique organisée en visioconférence par le député du Rhône Thomas Gassilloud. Dans cet échange, disponible sur la page Facebook du député, le pompier exprime son scepticisme à l'égard du vaccin contre le Covid et déplore clairement que le gouvernement "incite à se faire vacciner". Ce pompier a par ailleurs lancé une pétition contre le pass sanitaire adressée à son député, qui a déjà recueilli 377 signatures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le vrai du faux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.