Le vrai du faux, France info

"Les prix ont explosé avec le passage à l'euro" ?

D'après le maire de Béziers, Robert Ménard, "beaucoup de Français ont oublié que les prix ont explosé avec le passage à la monnaie unique". Sans doute parce que c'est faux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Robert Ménard affirme que les prix ont explosé depuis le passage à l'euro © Maxppp)

Robert Ménard relaie une opinion encore largement partagée aujourd'hui en France. Et pourtant ce n'est pas ce que montre l'indice des prix à la consommation. Calculé par l'Insee chaque mois sur la base de plusieurs milliers de produits de consommation, cet indice augmente constamment mais pas de manière plus importante depuis 2002 et la mise en circulation effective de l'euro.

Ce qui ne veut pas dire que l'introduction des pièces et des billets en euro n'a pas eu d'effets sur les prix. D'après les calculs de la Commission européenne, la monnaie unique serait responsable de 0,1 à 0,3% des 2,3% de l'inflation constatée dans la zone euro entre 2001 et 2002. Concrétement, 100 euros de courses en 2001 sont passées à 102,3 en 2002... et 30 centimes de cette augmentation sont directement liées à l'euro. Difficile donc de parler "d'explosion des prix". 

Ceci dit, le décalage entre la perception de la hausse des prix et l'inflation réelle constatée ne vient pas de nulle part. Quand on rentre un peu plus dans le détail, on constate que la situation varie largement d'un produit à l'autre. Les voitures et l'électroménager, choses que l'on n'achète pas tous les jours, ont baissé. Alors que des produits plus courants ont largement augmenté, comme la fameuse baguette de pain ou la tasse de café par exemple. Produits dont les tarifs dépendent beaucoup des prix des matières premières...

Mais cela ne veut pas forcément dire que ces hausses ont grevé les budgets des Français. Car les salaires ont également augmenté ces dernières années. L'UFC Que choisir a par exemple calculé en 2012 qu'un salarié au SMIC doit travailller 20 secondes de moins pour s'acheter une baguette que 10 ans plus tôt. Il n'y a donc pas eu de perte de pouvoir d'achat sur ce produit, malgré la hausse des prix.

(Robert Ménard affirme que les prix ont explosé depuis le passage à l'euro © Maxppp)