Le vrai du faux, France info

Le vrai du faux. Non, les montants des amendes pour excès de vitesse n'ont pas augmenté

Deux messages circulent sur internet, diffusant de fausses informations. Le premier concerne la sécurité routière, le second Brigitte Macron. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un panneau 80 km/h sur la D 653, le 22 juillet 2018. 
Un panneau 80 km/h sur la D 653, le 22 juillet 2018.  (JULIO PELAEZ / MAXPPP)

Il faut toujours faire attention lorsque l'on voit un message qui avance des informations qui semblent farfelues et dont "personne ne parle".

Le montant des amendes qui augmentent ? 

Le message a été posté par un particulier à la fin du mois de juillet. Message relayé plus de 23 000 fois sur Facebook, à propos de la baisse à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires.

Ce message affirme qu'en plus de la baisse de la vitesse, le gouvernement a augmenté le montant des amendes qui passeraient de 45 à 68€, si vous payez tout de suite. 

Capture d\'écran sur Facebook. 
Capture d'écran sur Facebook.  (CAPTURE D'ÉCRAN)

Le délégué interministériel à la Sécurité routière, Emmanuel Barbe, a démenti cette "information" parue sur Facebook. 

C'est totalement faux. On n'a absolument pas changé le système. Il n'y a pas d'augmentation du montant de l'amende.

Emmanuel Barbe

à franceinfo

Autre information dans ce message : depuis le passage à 80 km/h, les infractions auraient "triplé". Non, c'est faux. Elles ont été multipliées par 2,1, dont 25% venues de conducteurs étrangers, et ils paieront une amende...dont le montant n'a pas augmenté. 

Brigitte Macron gagne 450.000 euros par an ?

 

Cette fois c'est un photomontage, relayé plus de 7 000 fois sur Facebook, sur lequel apparaît le logo et l'adresse du site internet de La France Insoumise (peut-être pour crédibiliser le message).

Premièrement, France Info a contacté le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, qui affirme ne pas être à l'origine de ce tract.

Deuxièmement, le contenu du message : on lit "Brigitte Macron possède 7 chauffeurs, 4 secrétaires, 6 bureaux, gagne 450 000 euros par an, dépense plus de 150 000 euros par an en coiffeurs et esthéticiennes."

Tout ou presque est faux ou imprécis 

Il y a bien 6 bureaux dans l'aile de l'Elysée réservée à la Première Dame mais certains sont utilisés par son service de sécurité, ce ne sont pas les bureaux de Brigitte Macron. 

Brigitte Macron est entourée de deux conseillers, et de deux secrétaires, dont un poste est à mi-temps.

Brigitte Macron ne gagne pas 450.000 euros par an, elle n'est pas rémunérée pour ses fonctions, (comme l'indique la charte de la transparence publiée par l'Elysée, en août 2017). Le coût des moyens alloués à la Première Dame sont de 440.000 euros par an, mais ça n'est pas un salaire personnel, soyons précis.

Enfin, Brigitte Macron bénéficie des services de la présidence, qui n'a jamais communiqué sur les montants. Le journal Le Point révélait qu'en trois mois de présidence, l'Élysée avait dépensé 26 000 euros, et avait d'ailleurs promis de faire baisser cette dépense. Même si elle se maintenait, le chiffre de 150 000 euros par an est improbable.

Un panneau 80 km/h sur la D 653, le 22 juillet 2018. 
Un panneau 80 km/h sur la D 653, le 22 juillet 2018.  (JULIO PELAEZ / MAXPPP)