Le vrai du faux. La première manifestation de l'Antiquité a-t-elle eu lieu à Paris, comme l’affirme Jean-Luc Mélenchon ?

Le leader insoumis affirme que des légionnaires ont défilé sur le boulevard Saint-Michel aux alentours de l’an 400.
Article rédigé par France Info, Gérald Roux
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Jean-Luc Mélenchon place de la Concorde à Paris, le 16 mars 2023. (THOMAS SAMSON / AFP)

Alors que Paris vient de vivre des semaines de manifestations contre la réforme des retraites, Jean-Luc Mélenchon estime qu’il s'agit d’une longue tradition. Avant d’affirmer lors d’un colloque de l’Institut la Boétie le 12 avril : "Aux alentours des années 400, vous avez eu la première manifestation de l'Antiquité : la garnison romaine était composée de militaires gaulois à qui on avait dit qu'il fallait qu'ils partent en Orient. Faire légionnaire, oui, mais pas en Orient ; donc, ils ont fait une manif' ; ils ont descendu le boulevard Saint-Michel pour la première fois". Vrai ou faux ?

Mélange de "vrai" et de "faux"  

Le spécialiste d'histoire romaine, docteur en archéologue, Clément Salviani, de l'université du Havre a produit un long thread sur Twitter pour détailler et corriger Jean-Luc Mélenchon. Selon lui, l'homme politique fait allusion à un épisode de l'année 360 après Jésus-Christ.

Pour faire simple, des légions romaines étaient stationnées à Lutèce (Paris) et certains légionnaires, qui n'étaient pas Romains, ni Gaulois, ont reçu l'ordre de leur empereur de filer en Orient combattre les Perses. Mécontents, ils ont mené une mutinerie, une révolution de palais, pour que leur propre chef appelé Julien devienne empereur, et qu'ils échappent ainsi à l'expédition en Orient.      

En revanche, les historiens n'ont pas de trace de défilé, de manifestation, sur l'axe de l'actuel du boulevard Saint-Michel, même si une voie existait à peu près au même endroit du temps de Lutèce. On rappelle que le boulevard Saint-Michel s'appelle comme cela depuis le 19e siècle.  

Première grève en Egypte  

S’il n’y a pas eu de manifestation au sens social du terme, les premiers mouvements sociaux sont toutefois bien plus anciens que l'époque romaine. Il faut remonter au 12e siècle avant Jésus-Christ.

En Egypte, la première grève documentée de l'histoire, attestée par un papyrus, s'est déroulée sur le chantier du tombeau de Ramsès III dans la vallée des Rois. Les ouvriers étaient payés en nourriture, mais il y a eu des soucis d'approvisionnement. Les ouvriers ont alors cessé le travail avec occupation du site. Des négociations ont été engagées et les grévistes auraient obtenu gain de cause.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.