Le vrai du faux, France info

VRAI OU FAKE Le nombre d'heures de français au collège a-t-il baissé au fil des années, comme l'affirme Jean-Michel Blanquer ?

Le ministre de l'Education nationale assure que "les heures de français se sont un peu réduites" au collège sur "plusieurs décennies". C'est vrai.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Michel Blanquer était l\'invité de France Inter jeudi 17 juin 2021. 
Jean-Michel Blanquer était l'invité de France Inter jeudi 17 juin 2021.  (FRANCE INTER)

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, interrogé jeudi 17 juin sur France Inter, a été interpellé par un auditeur affirmant que le nombre d'heures de français n'avait cessé de baisser depuis les années 70. Ce que le ministre a confirmé. "Aujourd'hui un collégien a une trentaine d'heures par semaine. Et c'est vrai qu'au fil des années, on parle de plusieurs décennies, les heures de français se sont un peu réduites, parce que d'autres choses se sont accentuées", a-t-il affirmé.

522 heures en moins pour un élève en 40 ans

Le collectif de professeurs "Sauver les lettres", qui milite pour davantage d'heures de français, a fait le calcul sur 40 ans. Résultat, selon le collectif : en 1975, un collégien avait reçu au minimum 90 heures de français de plus qu'un collégien de 2015. Mais c'est en primaire que la baisse est la plus spectaculaire. À la fin de l'école primaire, un élève de 2015 avait reçu 432 heures de français de moins qu'un élèves de 1968.
Au total, si on additionne primaire et collège, en 40 ans un élève a donc perdu au minimum 522 heures de cours de français sur l'ensemble de sa scolarité.
Cela s'explique notamment, comme le dit Jean-Michel Blanquer, par le fait que les enfants d'aujourd'hui ont davantage de choses à apprendre à l'école. Le français a donc du laisser un peu de place à d'autres matières.

La France bat déjà un record

Sur la base de ce constat, Jean-Michel Blanquer a également dit vouloir partir à la "reconquête" de ces heures de français. Pourtant, la France détient déjà un record en la matière. En primaire, 38% du temps total d'instruction obligatoire est consacré à la lecture, l'expression écrite et la littérature, ce qui nous place en tête du classement de l'OCDE. Selon l'étude annuelle "Regards sur l'éducation", la France est le pays qui consacre le plus de temps à l'enseignement de cette matière considérée comme "fondamentale".

Cela ne fait pourtant pas de nous les meilleurs du point de vue des résultats. La dernière étude Pisa sur le niveau des élèves nous place depuis dix ans tout juste au-dessus de la moyenne des pays de l'OCDE en compréhension de l'écrit.

Jean-Michel Blanquer était l\'invité de France Inter jeudi 17 juin 2021. 
Jean-Michel Blanquer était l'invité de France Inter jeudi 17 juin 2021.  (FRANCE INTER)