Jean-Michel Blanquer veut "une reconquête du français", alors qu'Emmanuel Macron va faire de la lecture une grande cause nationale

Le ministre de l'Education estime que le nombre d'heures de français a baissé ces dernières années au collège. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Michel Blanquer était l'invité de France Inter jeudi 17 juin 2021.  (FRANCE INTER)

"Je suis assez ouvert à ce que l'on fasse une reconquête du français", assure Jean-Michel Blanquer jeudi 17 juin. Le ministre de l'Éducation s'exprime sur France Inter quelques heures avant un déplacement d'Emmanuel Macron dans la Somme et dans l'Aisne. À cette occasion, le chef de l'État va faire de la lecture une grande cause nationale.

"Aujourd'hui, un collégien à une trentaine d'heures [de Français] par semaine. Au fil des années, les heures de français se sont un peu réduites parce que d'autres choses se sont accentuées", observe Jean-Michel Blanquer. "Dès la rentrée prochaine, il y aura de premières expérimentations, par exemple pour des heures de français-latin dès la 6ème", indique-t-il.

Faire de la lecture une grande cause nationale, "ça signifie un pays qui lit davantage, des enfants qui sont mieux formés à la lecture et dont la pratique et le plaisir de lecture est consolidé", déclare également le ministre de l'Éducation nationale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.