Le vrai du faux, France info

"Le FN ne prévoit pas d'augmenter le SMIC de 200 euros" ?

Wallerand de Saint-Just, tête de liste Front national en Île-de-France, affirme à la fois que le programme de son parti ne prévoit ni la retraite à 60 ans, ni d'augmenter le Smic de 200 euros.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Wallerand de Saint-Just dit-il vrai sur le programme du Front national ? © Maxppp)

Faux

D'abord sur les retraites, le programme du Front national prévoit bien un retour progressif à 60 ans pour l'âge légal de départ à la retraite avec 40 annuités de cotisation. C'est à la page 81 du programme que l'on peut trouver sur le site du Front national. Ensuite, si le Front national a "toujours proposé une baisse des cotisations sociales des salaires les plus faibles, baisse d'environ 200 euros ", ce serait "un mensonge pur et simple " de dire que le FN prévoit une hausse de 200 euros du Smic. 

Pourtant, en janvier 2012, Marine Le Pen était formelle lors d'une interview à RMC : "Je vais mettre en place une contribution sociale à l'importation. Qui me permettra de faire prendre en charge par l'Etat 200 euros de cotisation salariale sur tous les salaries jusqu'à 1,4 fois le Smic. Quelle est la conséquence ? C'est que tous les salaires jusqu'à 1,4 fois le Smic vont immediatement augmenter de 200 euros, net ! "

[Réponse de Marine Le Pen à partir de 2'20]

Le Front national ne prévoit donc pas uniquement une baisse des cotisations sociales sur les bas salaires. Marine Le Pen affirme en tout cas que cette baisse se traduirait par une hausse immédiate de 200 euros net jusqu'à 1,4 fois le Smic. D'après le chiffrage du projet présidentiel de 2012, cette mesure coûterait 58,6 milliards d'euros sur cinq ans. Mesure qui serait largement compensée par une taxe de 3% sur les importations qui rapporterait 74 milliards d'euros.

(Wallerand de Saint-Just dit-il vrai sur le programme du Front national ? © Maxppp)