Le vrai du faux, France info

François Bayrou dit-il vrai sur les déficits commerciaux ?

Le président du MoDem déplore l'ampleur du déficit commercial français. François Bayrou ajoute que l'Allemagne, la Suisse, l'Autriche, la Belgique et l'Italie sont en excédent. Et d'après lui, "l'Espagne est quasiment à l'équilibre". Vrai ou faux ? Réponse ici.

(©)

Vrai pour quatre pays     

Ce n'est pas une révélation, François Bayrou ne se trompe pas pour la France, qui en matière de commerce extérieur, figure bel et bien parmi les cancres de la classe européenne. L'an dernier, le déficit du commerce extérieur s'est creusé à 67,2 milliards d'euros. Pas loin du record historique de 2011 (74 milliards).

L'Allemagne est sans surprise le premier de la classe. En 2012, son commerce extérieur s'est soldé par un excédent de 188,1 milliards d'euros, malgré la crise qui balaie l'Europe depuis plusieurs années.
La Suisse a enregistré un solde positif de 20 milliards d'euros en 2012 et l'Italie de 11 milliards d'euros.  

Faux pour trois pays

En revanche, François Bayrou se trompe pour l'Autriche et la Belgique qui ne sont pas excédentaires. L'économie autrichienne présente un déficit commercial de 8,5 milliards d'euros en 2012 et la Belgique de 9,1 milliards.  
Pour l'Espagne enfin, François Bayrou ne peut pas dire que ce pays est "quasiment à l'équilibre" . Son déficit commercial a été de 30 milliards en 2012, ce qui n'est pas rien.
 
Mais l'Espagne est parvenue tout de même à réduire d'un tiers ce déficit l'an dernier. A cela 2 explications. D'abord, les importations ont plongé parce que les espagnols frappés par la crise consomment beaucoup moins et donc, logiquement, moins de produits importés. L'autre explication, c'est une hausse des exportations, qui serait notamment due à la baisse des coûts salariaux dans une économie ravagée par le chômage. Les produits espagnols seraient plus compétitifs à l'export.
La contraction du déficit commercial espagnol est donc surtout une illustration de la crise sans précédent que traverse le pays.

(©)