Cet article date de plus de cinq ans.

Non, il n'y a pas de brocante d'armes de guerre à Molenbeek-Saint-Jean

écouter (5min)
C'est un nouveau détournement relayé cette fois par l'extrême droite belge : une fausse image d'une brocante d'armes de guerre en plein coeur de Bruxelles, à Molenbeek-Saint-Jean.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La page Twitter de Filip Dewinter avec la fausse image. © Capture d'écran Twitter)

L'image montre une brocante un peu particulière à Bruxelles. Elle a été partagée des centaines de fois sur les réseaux sociaux et relayée par Filip Dewinter, l’un des leaders du parti d’extrême droite et nationaliste flamand Vlaams Belang. On y voit sur une place de la capitale belge des AK-47, des grenades et même un avion de chasse. Sur Twitter, Filip Dewinter ajoute un commentaire avec cette photo : “Brocante dans Molenbeek avec des AK 47 et des mitrailleuses, lance-roquettes...

Il veut ainsi faire croire que ce quartier de Bruxelles, où sont passés plusieurs des terroristes qui ont perpétré les attentats du 13 novembre à Paris, est laissé aux mains de djihadistes qui se livreraient en toute impunité à un trafic d'armes au grand jour. C’est évidemment un "hoax", un montage très grossier. Des internautes lui ont d'ailleurs signalé le détournement, sans que l'homme politique n'efface son tweet.

Il suffit pourtant de faire une rapide recherche sur Google images pour trouver l'image d'origine qui date en fait de 2012. C’est en fait une brocante tout à fait classique avec des tasses, des vases et des tableaux qui se déroule bel et bien à Bruxelles. Un très mauvais et mensonger détournement donc.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le vrai du faux numérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.