Le vrai du faux numérique, France info

Non, il n'est pas prouvé que le champagne est bon pour la mémoire

Une étude britannique ressurgit en cette fin d'année sur les réseaux sociaux. Elle affirme qu'une consommation raisonnable de champagne est bonne pour la mémoire et protège de la maladie d'Alzheimer. L'agence de santé britannique nuance en précisant que l'étude n'a été réalisée que sur des rats.

(© Maxppp)

Ceux qui ont besoin d'un prétexte vont être déçus. C'est une étude de l'université de Reading, en Angleterre, qui émerge sur les réseaux sociaux telle une bulle de champagne. Plusieurs articles de presse britanniques et américains s'en font l'écho : boire trois verres de champagne par semaine serait bon pour la mémoire et protègerait même de la maladie d'Alzheimer.

Certains papiers ont été partagés plus de 500 000 fois sur Facebook. Alors si c'était si facile, nous serions tous guéris depuis longtemps. D'une part cette étude n'a rien de nouveau. Elle date en fait de 2013. D'autre part face à l'engouement qu'elle suscite aujourd'hui, l'agence de santé britannique, la NHS, a publié une mise au point : l'étude n'apporte aucune preuve car elle n'a été menée que sur des rats. L'info essentielle dans cette affaire c'est finalement qu'il y a des gens qui s'amusent à donner du champagne aux rats. La science n'excuse pas tout.

(© Maxppp)