Le rendez-vous de la médiatrice, France info

Le rendez-vous de la médiatrice. Le traitement de l'actualité sur franceinfo : les profanations, le gilets jaunes, le rugby...

Les réponses de Jean-Philippe Baille, directeur de la rédaction de Franceinfo.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Emmanuelle Daviet/Jean Philippe Baille/ Augustin Arrivé
Emmanuelle Daviet/Jean Philippe Baille/ Augustin Arrivé (Juliette Fayollet)

Profanation de lieux de culte

L’an dernier, le ministère de l'Intérieur a dénombré plus de 900 atteintes aux édifices religieux et aux sépultures, dont plus de 800 contre des lieux chrétiens.  La semaine dernière, des dégradations ont visé cinq églises catholiques. L’actualité a largement relayé les actes antisémites commis le week-end dernier et en début de semaine, un auditeur nous écrit à ce sujet : "Il y a beaucoup de réactions face aux vandalisme antisémite en France, c'est vrai et c'est à proscrire, mais pourquoi ne parlez-vous pas de la forte augmentation des attaques contre les catholiques ?"

Avez-vous évoqué les profanations de lieux catholiques ?

Pour être précis, franceinfo y a fait référence lundi matin 11 février, dans les journaux de la matinale. Mardi matin dans la matinale de franceinfo, Laurent Nunez, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur a condamné ses profanations. Il  n'y a pas volonté de privilégier telle ou telle religion, ou telle ou telle communauté religieuse.

Les Gilets jaunes sur-médiatisés ? 

"1% des Français occupe encore toute l'actualité. Jusqu'à quand les médias vont-ils continuer à leur faire cette publicité ? Jusqu’au 26 mai date des élections ?"

Il est normal de continuer à suivre les manifestations des Gilets Jaunes, notre couverture du mouvement n'est plus la même. Mais notre rôle est tout de même de couvrir l'événement, notamment lorsque des Gilets Jaunes veulent s'introduire par la force dans l'Assemblée Nationale.

"Le service public donne une information orientée à gauche : c'est scandaleux. Dernier exemple, sur franceinfo, on nous dit "qu'un gilet jaune a eu 4 doigts arrachés par une grenade lancée par les forces de l'ordre " et ceci est répété des dizaines de fois. Dit comme cela, la responsabilité des forces de l'ordre est totale . Mais si on réfléchit on comprend que ce monsieur a ramassé la grenade et voulait la relancer sur les forces de l'ordre. TF1 le dit, pas le service public ! C’est honteux et à l'image de toute l'info qui est déformée pour être une opposition claire au gouvernement en place". Jean Philipe Baille, la critique est forte "information orientée à gauche",  "toute l’info est déformée" , "opposition claire au gouvernement "...

Quelle ligne éditoriale sur franceinfo ?

Notre reporter était présent sur place lorsque la personne a eu les doigts arrachés : il a donné la version policière et celle des manifestants. On a confronté les points de vue à l'antenne avec son avocat  d'une part, et le point de vue du ministère de l'Intérieur d'autre part. Tenter de s'introduire de force dans l'Assemblée Nationale comme s'attaquer à un ministère, une mairie, c'est notre devoir de couvrir ces événements, sans parti-pris, sans banalisation en étant factuel.

Rugby féminin : une info sous-traitée ?

"Pourquoi aucune info sur le résultat de l’équipe féminine de rugby qui était également en compétition hier en Angleterre ?"

La parité fait partie des préoccupations de franceinfo dans le traitement de l’actualité sportive. Ainsi, le week end du 10 février, nous avons diffusé des reportages sur le match Angleterre-France féminin et un de nos reporters était présent sur place, tout comme le weekend précédent, où nous avons couvert le match France-Pays de Galles féminin.

Pour la première fois, nous proposons des retransmissions en direct des rencontres du tournoi des 6 nations, des matchs du 15 de France féminin tout comme du 15 de France masculin. Nous essayons de répartir les sujets dans nos journaux.  Ces deux rencontres ont été retransmises sur nos antennes en direct sur France Info. franceinfo sera au côté de l'équipe de France de football l'été prochain pour la coupe du monde. Notre traitement sur l'antenne sera à la hauteur de l'événement.

Emmanuelle Daviet/Jean Philippe Baille/ Augustin Arrivé
Emmanuelle Daviet/Jean Philippe Baille/ Augustin Arrivé (Juliette Fayollet)