A peine diplômés, déjà découragés : les jeunes soignants désertent l'hôpital

écouter

Dans le Quart d'Heure, on donne la parole aux infirmiers et aux médecins qui décident après quelques années de pratique de quitter l'hôpital. Manque de moyens, charge de travail, quête de sens... On vous raconte pourquoi ce phénomène s'accroît depuis quelques mois. On vous emmène dans les coulisses de la campagne présidentielle avec les dessinateurs Louison et Kokopello qui ont participé à la BD "Carnets de campagne". Et puis, c'est le coup d'envoi du bac 2022, et certains candidats se sentent "comme des cobayes" face à la réforme. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Médecins, infirmiers et aides-soignants quittent l'hôpital en masse.  (LAURE BOYER / HANS LUCAS)

On souhaite bon courage aux 523.199 élèves de Terminale, qui commencent à passer les écrits de spécialité. C’est la première fois cette année que ces épreuves se déroulent depuis la réforme du baccalauréat mise en place par Jean-Michel Blanquer... et certains ont le sentiment d'être un peu "dans le flou" face à ces épreuves nouvelles. Quant au ministre de l'Education nationale, lui aussi est dans le flou concernant son avenir politique : "je ne pense pas que je vais repiquer" a-t-il expliqué au micro de RTL, alors que se tenait aujourd'hui le dernier Conseil des ministres de l'ère Castex.

Pourquoi les soignants désertent 

"Les conditions de travail au quotidien se sont dégradées, il n’y a plus la possibilité de prendre correctement en charge les patients, donc j’ai décidé de faire une pause." Sophie, médecin urgentiste, est loin d’être la seule à prendre une "pause". Ces derniers mois, un certain nombre de soignants décident même de se réorienter. Ils fuient tous la fatigue, la pression et le manque de moyens. Une situation qui s’est détériorée depuis la pandémie. À titre d'exemple, il y a environ 1.500 postes de soignants libres à Marseille, Lyon et Paris. Solenne Le Hen, spécialiste santé à franceinfo, nous raconte cette crise à l'hôpital, désertés par de nombreux jeunes médecins, infirmiers ou aide-soignants.

Dessine-moi la campagne présidentielle

La campagne présidentielle vous manque ? Pas d’inquiétude, vous pouvez revivre les meilleurs moments avec Carnets de campagne, une BD coéditée par Dargaud et le Seuil. En librairie dès jeudi 12 mai, cette bande dessinée, colorée et pleine d’humour, retrace les aventures de six dessinateurs qui suivent les candidats à la présidentielle 2022. On a reçu deux de ces auteurs, Louison et Kokopello, dans le studio du Quart d’Heure. En vélo avec Hidalgo ou en bus avec Lassalle, ils nous livrent les coulisses de cette folle aventure.

Les dessinateurs Louison et Kokopello qui ont participé à la création de la BD "Carnets de campagne" (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.