Le pitch start-up, France info

Le pitch start-up. Linto, un assistant vocal respectueux de la vie privée

Au salon Mobile World Congress de Barcelone, la société française Linagora a présenté Linto, un assistant vocal qui se veut respectueux des données personnelles.  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'assistant vocal Linto est en développement au sein de la société Linagora
L'assistant vocal Linto est en développement au sein de la société Linagora (JC/RF)

Alexandre Zapolski, fondateur de la société Linagora, est l’invité du Pitch start up. Il présente un assistant vocal respectueux des données privées qui a pour nom Linto.

En quoi consiste Linto ?

Alexandre Zapolski : "Linto est un assistant vocal, à l’instar de Google Home ou Amazon Echo, respectueux de la vie privée. Notre produit est open source et open hardware, c'est-à-dire dire qu’il est ouvert et modifiable à volonté. Linto ne partage pas vos données personnelles. Nous utilisons des services non commerciaux. Par exemple, au lieu d’aller chercher un itinéraire sur Google Maps, nous faisons appel à la plateforme Open Street Map."

Pourquoi une telle démarche ?

Alexandre Zapolski : "Face aux géants de l’Internet, il nous a semblé important de réagir en proposant des services que l’on pourrait qualifier de 'numériques éthiques'. Je pense que la France a tout intérêt à se lancer sur cette sorte de troisième voie, basée sur la confiance et la responsabilité."

Est-ce que vous surfez sur la défiance à l’égard des géants américains ?

Alexandre Zapolski : "Non. C’est une question fondamentale. Selon Forrester, 53% de l’utilisation d’Internet se fera par la voix d’ici à 2020. La question est de savoir si nous voulons confier notre vie à des acteurs commerciaux américains ou développer des alternatives indépendantes."

L\'assistant vocal Linto est en développement au sein de la société Linagora
L'assistant vocal Linto est en développement au sein de la société Linagora (JC/RF)