Le monde est à nous, France info

Covid-19 : la Tunisie ouvre la vaccination à tous mais pour une durée limitée

La situation sanitaire tunisienne se dégrade. Une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux résume bien l’impuissance des autorités.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un infirmier prodigue les premiers soins aux patients atteints de Covid-19 aux urgences de l\'hôpital Charles Nicole à Tunis (Tunisie), le 16 juillet 2021. Photo d\'illustration.
Un infirmier prodigue les premiers soins aux patients atteints de Covid-19 aux urgences de l'hôpital Charles Nicole à Tunis (Tunisie), le 16 juillet 2021. Photo d'illustration. (FETHI BELAID / AFP)

C’est un directeur d’hôpital épuisé, impuissant, qui sort passer un coup de téléphone dans la chaleur de l’été et qui s’effondre. Il ne peut plus retenir ses larmes. Son hôpital public de la ville de Mateur, près de Bizerte dans le nord de la Tunisie, n’a plus d’oxygène. Et la situation va s’aggraver. Pendant une heure, plus aucun patient ne va pouvoir être alimenté. Un camion rempli de bouteilles d’oxygène arrive finalement et une dizaine d’habitants se précipitent pour en récupérer. L’hôpital n’a que 40 lits, 32 sont occupés par des patients atteint du Covid-19.

Pas d’oxygène, pas de matériel, pas de vaccin

Cette vidéo est représentative de ce qui se passe à l’échelle nationale. La situation est catastrophique. La consommation d’oxygène du pays a par exemple été multipliée par près de 10, passant de 25 000 litres en temps normal à 230 000 litres par jour. D'autres médecins alertent : "C'est comme si nous avions une bombe à retardement. Tous les patients vont mourir, mais on ne peut pas leur dire." 


150 à 200 personnes meurent chaque jour. Les autorités ont annoncé lundi qu’elles ouvraient la vaccination pour tous, exceptionnellement mardi et mercredi. Les Tunisiens célèbrent pendant ces deux jours une fête religieuse et se retrouvent en famille, l’occasion d’aller se faire vacciner ensemble. Pour l’instant, faute de dose, seule 6 à 8% de la population est totalement vaccinée. La Tunisie a en ce moment deux vaccins : Sinopharm et AstraZeneca. Elle a reçu avec beaucoup de retard des millions de doses ces derniers jours, d’où cette ouverture à tous les plus de 18 ans pendant 48 heures.

Aide internationale

Submergée par les nouveaux cas de Covid-19, la Tunisie a besoin de tout : d’argent, de matériel, de doses, d’oxygène. Elle a notamment appelé les Tunisiens de France à se mobiliser. Associations, chefs d’entreprises, anonymes, ils sont nombreux à avoir fait un don. Des personnalités politiques ou stars de la télé ont posté des vidéos sur le compte Facebook de l’ambassade de Tunisie en France pour appeler à l’aide. L’ancien ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, le ministre tunisien du commerce, un responsable des hôpitaux de Paris, ou encore l’actrice vedette tunisienne Rim Riahi.


Tout comme le Maroc voisin, la France a récemment envoyé de l’oxygène, des doses de vaccin et a promis plus de matériel médical dans les prochains jours. Paris a classé la semaine dernière la Tunisie en zone rouge,  c’est-à-dire qu’on ne peut pas s’y rendre, sauf motif impérieux.

Un infirmier prodigue les premiers soins aux patients atteints de Covid-19 aux urgences de l\'hôpital Charles Nicole à Tunis (Tunisie), le 16 juillet 2021. Photo d\'illustration.
Un infirmier prodigue les premiers soins aux patients atteints de Covid-19 aux urgences de l'hôpital Charles Nicole à Tunis (Tunisie), le 16 juillet 2021. Photo d'illustration. (FETHI BELAID / AFP)