Le monde est à nous, France info

À 16 ans, elle devient Première ministre de la Finlande pour un jour

En Finlande, le rajeunissement, c'est maintenant ! Le temps d'une journée, mercredi 7 octobre, une jeune fille de 16 ans a pris la tête du gouvernement.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Aava Murto a passé une journée dans la peau de la première ministre finlandaise. 
Aava Murto a passé une journée dans la peau de la première ministre finlandaise.  (HEIKKI SAUKKOMAA / LEHTIKUVA)

C'était juste pour 24 heures, mais elle est parfaitement entrée dans son rôle. Le mercredi 7 octobre, la lycéenne de 16 ans Aava Murto est devenue Première ministre de la Finlande le temps d'une journée.

Avec sa grosse écharpe, son petit sac à dos et toute sa détermination, la jeune Finlandaise a quitté son lycée et son village de Vääsky, situé à une centaine de kilomètres de la capitale Helsinki, en direction du palais du gouvernement. Toute la journée, elle y a rencontré la ministre de la Justice, celui du Commerce extérieur, et s'est aussi adressée aux députés.

Les filles prennent le pouvoir

Du haut de ses 16 ans, Aava milite en Finlande pour les droits de l'homme et pour le climat (toute ressemblance avec une jeune Suédoise aux tresses blondes n'est que pure coïncidence). Son message porte sur l'égalité des genres car selon elle, "il reste beaucoup à faire" pour aider les filles à apprendre, à décider, à diriger. Et cette problématique existe "partout dans le monde, ajoute la lycéenne. Je pense que les jeunes pourraient apprendre aux adultes à être plus innovants et à penser davantage à l'avenir."

Si Aava a pris la lumière le 7 octobre, c'est grâce à l'ONG Plan International et à son opération "Girls Takeover", "Les filles prennent le pouvoir". Dans le monde entier, le temps d'une journée, des adolescentes s'installent dans le fauteuil de grands dirigeants du monde politique ou des entreprises.

On a vu des chefs d'État céder leur place, comme au Pérou, mais aussi des ambassadeurs. Au Paraguay, une jeune fille de 12 ans s'est installée à la tête de la Banque Centrale. Et à Bruxelles, c'est Romane, 15 ans, qui il y a deux ans a pris les commandes de la société de transports publics. 

C'est vrai que la Finlande obtient un score élevé en matière d'égalité des sexes, mais dans les entreprises technologiques et les conseils d'administration, les femmes sont encore largement sous-représentées. La part des filles qui commencent des études liées à la technologie est la plus faible de l'ensemble de l'OCDE.

Aava Murto, qui dit avoir passé une "journée passionnante", aidera peut-être à faire changer les mentalités. Envisage-t-elle pour autant de devenir Première ministre ? "Ce n'est pas à moi d'en décider, mais peut-être, oui !"

Aava Murto a passé une journée dans la peau de la première ministre finlandaise. 
Aava Murto a passé une journée dans la peau de la première ministre finlandaise.  (HEIKKI SAUKKOMAA / LEHTIKUVA)