Le monde de Marie, France info

Le monde de Marie. En Thaïlande, 12 enfants et leur entraîneur coincés dans une grotte depuis six jours

Depuis six jours, une douzaine de jeunes garçons et leur entraineur de 25 ans sont coincés dans une grotte en Thaïlande. Le pays entier retient son souffle.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le personnel de secours thaïlandais évacue l\'eau dans la grotte de Tham Luang lors d\'une opération de sauvetage pour une équipe de football pour enfants disparus et leur entraîneur.
Le personnel de secours thaïlandais évacue l'eau dans la grotte de Tham Luang lors d'une opération de sauvetage pour une équipe de football pour enfants disparus et leur entraîneur. (LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP)

Douze enfants de 11 à 16 ans partis en excursion, dimanche 24 juin, dans l’après-midi accompagnés de leur entraineur de 24 ans, sont bloqués dans une grotte. Ces douze garçons forment une petite équipe de football, la Moo Paa Academy. Ce n’était pas leur première visite dans cette grotte de Tham Luang.

Pluies torrentielles et éboulements 

Le petit groupe vient très régulièrement en vélo, après l’entrainement, avec leur entraineur, qui postait des photos de leur visite. Ce site de grottes colossales abritent des temples bouddhistes. Peut-être n’ont-ils pas pris toutes les précautions d’usage et notamment d’éviter la visite de ces grottes à la saison des pluies. Mais dimanche après-midi, des pluies torrentielles se sont abattues, provoquant des éboulements qui ont enfermé les enfants et leur entraineur dans une grotte. L’alerte est donnée par le seul des enfants qui n’a pas pu accompagner ses camarades, faute de vélo.

Sauvetage extrêmement complexe 

Pour les sauveteurs, qui sont à l’œuvre depuis cinq jours, c’est un cauchemar. Car il a d’abord fallu localiser le lieu exact où étaient les enfants. Pas évident dans cet impressionnant réseau de plusieurs kilomètres de grottes, de tunnels et de lacs souterrains. Et depuis quatre jours, les sauveteurs pompent tant qu’ils peuvent, rejoints mercredi par des nageurs de combat américains et anglais. En tout, près de mille personnes ont réuni leurs forces pour accéder à cette grotte. Sauf que la pluie ne s’arrête pas, des pluies de mousson qui font monter le niveau d’eau dans la grotte où sont réfugiés les jeunes. Empêchant ainsi tout survol de la zone, par des hélicoptères ou par des drones pour trouver un accès, une cheminée.

Les parents très inquiets attendent leurs enfants devant la grotte, sous la pluie

Depuis 48 heures maintenant, ce sont les nageurs de combat qui sont à la tâche, se frayant un chemin dans les tunnels, ou dans les lacs sous-marins.  En vain pour le moment. L’eau ne cesse de monter, bloquant ainsi les accès. Les plongeurs proposaient de percer des accès sous l’eau. À l’entrée de la grotte, des parents, des familles attendent sous la flotte la moindre bribe d’information, suivis par un pays tout entier. Un point rassurant : les enfants avaient des provisions avec eux, et il y a suffisamment d’air dans la grotte où ils sont réfugiés.  

Le personnel de secours thaïlandais évacue l\'eau dans la grotte de Tham Luang lors d\'une opération de sauvetage pour une équipe de football pour enfants disparus et leur entraîneur.
Le personnel de secours thaïlandais évacue l'eau dans la grotte de Tham Luang lors d'une opération de sauvetage pour une équipe de football pour enfants disparus et leur entraîneur. (LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP)