Le monde d'Elodie, France info

Youssou N'Dour : "La musique, c'est ma famille"

Le chanteur sera à l'affcihe du festival de Fourvière, samedi à Lyon, pour chanter les succès de son dernier opus "History". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Youssou N\'Dour lors d\'un festival de musique à Barcelone, en 2017. 
Youssou N'Dour lors d'un festival de musique à Barcelone, en 2017.  (ALEJANDRO GARC?A / EFE)

Homme engagé, cet artiste issu d'une famille de griots et de conteurs est né en 1959 au Sénégal, à Dakar précisément. Sa voix d'or est l'une des plus belles voix de l'Afrique. Elle enchantera les nuits du festival de Fourvière, samedi 20 juillet à Lyon. L'occasion pour Youssou N'Dour de revenir sur son parcours atypique.

"Une passion, c'est quelque chose qui vous habite", confie le chanteur sexagénaire. Malgré les années et les succès, parmi lesquels celui de 7 seconds en duo avec Neneh Cherry, en 1999, Youssou N'Dour éprouve toujours le même plaisir à se produire sur scène car "la musique, c'est [sa] famille".

Une famille divisée sur le sort de la musique 

Pourtant, lorsqu'il était enfant, son père était opposé à ce qu'il fasse carrière dans le domaine musical. N'ayant lui-même pas suivi d'études, il ne voulait pas voir le parcours scolaire de son fils s'arrêter en cours de route. Youssou N'Dour s'est alors tourné vers son oncle. "Mon oncle était directeur de l'école des beaux-arts. Il est allé voir mon père en lui disant que j'allais continuer l'école, mais l'école des beaux-arts. Et comme mon père ne comprenait pas très bien la différence, il a répondu que tant que c'était l'école, cela lui convenait." 

Cette transmission de passion, d'expérience, le chanteur la met à l'honneur dans son dernier album, History. "On est toujours plus fort quand on partage", déclare-t-il. Des propos quelque peu contradictoires pour un artiste qui s'est toujours montré très indépendant et qui a, en 1979, créé son propre orchestre pour avoir plus de liberté dans le choix de ses textes. 

L'histoire de la politique, c'était un accident, qui est une réalité maintenant.

Youssou N'Dour

à Elodie Suigo

Ministre de la culture, des loisirs et du tourisme entre 2012 et 2013 au Sénégal, Youssou N'Dour ne se montre pas particulièrement fier de cette période qu'il qualifie "d'accident". "En 2011, il y a eu toutes ces tentatives de changer la Constitution et la majorité des Sénégalais n'était pas d'accord. J'ai fait une coalition avec Macky Sall que je connaissais très bien et quand il a gagné, il m'a demandé d'être à ses côtés. J'ai accepté tout en restant libre de penser et de dire ce que je voulais."

Youssou N\'Dour lors d\'un festival de musique à Barcelone, en 2017. 
Youssou N'Dour lors d'un festival de musique à Barcelone, en 2017.  (ALEJANDRO GARC?A / EFE)