Le monde d'Elodie, France info

Patrick Sébastien : "Je me suis dit que j’allais devenir quelqu’un en prenant l’identité des autres"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo. Aujourd'hui, l’humoriste, chanteur, écrivain, homme multi-casquettes Patrick Sébastien pour un album "Entre nous" mais aussi un livre "Sans chaînes" (Hugo Document). Il est aussi à l'affiche de deux pièces de théâtre et sera en concert dans toute la France en 2020.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Patrick Sébastien lors de l\'enregistrement de son disque \"Entre nous\", à Sérignan (Hérault) le 16 juillet 2019
Patrick Sébastien lors de l'enregistrement de son disque "Entre nous", à Sérignan (Hérault) le 16 juillet 2019 (VINCENT PEREIRA / MAXPPP)

Beaucoup d’actualités pour Patrick Sébastien en ce moment et il le justifie en reprenant une phrase de Jacques Brel : "Si on ne se bat pas, si on n’est pas debout, on est mort. Un homme à n’importe quel âge, il doit faire plein de choses, tenter autre chose" et c’est cette énergie que l’on retrouve dans son nouvel album Entre nous, loin de ce à quoi il nous a habitués.

Patrick Sébastien s’éloigne un instant de la chanson festive pour mieux se rapprocher de la chanson française classique. "C’est une part de moi que je n’ai pas exploitée car je n’avais pas la maturité nécessaire et puis j’avais envie de m’amuser". Certaines de ces nouvelles chansons étaient écrites depuis longtemps, d’autres sont plus récentes et parlent d’actualité.

J’aime les mots, j’aime les textes, j’aime les voix qui sont devant. J’ai fait paroles et musiques. Et j’aimerais bien que ça marche un tout petit peu pour pouvoir en refaire plein.

Patrick Sébastien

à franceinfo

Patrick Sébastien est un homme serein. L’accueil du public de cet album différent ne l’angoisse pas plus que ça : "C’est un autre moi". Il ajoute que toute sa vie il s’est battu contre les idées reçues et n’a pas peur, au contraire : "C’est une jouissance artistique, je suis un saltimbanque".

"Maman c’est la femme de ma vie"

Dès sa naissance, il est étiqueté comme bâtard : "On m’a mis de côté pour un truc dont je n’étais pas responsable", et c’est ce qu’il raconte dans son nouveau livre Sans chaînes. Sa mère le met au monde alors qu’elle n’a que 17 ans. Fille-mère dans un village, il confirme qu’à l’époque c’était mal vu mais c’est peut-être aussi ce qui lui a donné cette force : "Quel beau moteur, je ne serai pas là autrement". A la fin de son spectacle il confie aussi que si son père l’avait reconnu, il ne serait pas venu chercher la reconnaissance sur scène.

Sa mère est sa force comme sa faiblesse. Objet de son admiration, il ressent un besoin viscéral de la protéger. Femme courageuse, elle se lève dès potron-minet pour aller travailler dans une usine de pommes après 22 kilomètres à vélo. Travailleuse acharnée, elle ne s’en est jamais plainte et pour l’anecdote, il raconte que c’est son patron  qui la renvoie chez elle deux jours avant son accouchement. Son statut de mère célibataire la met une première fois à l’écart. On la cantonne dans une chambre avec une jeune femme dans la même situation qu'elle et on teste sur elles des protocoles médicamenteux que l’on n’administrait pas aux autres femmes : "Ça m’a rendu féministe".

J’aime les féministes qui se battent d’abord pour les femmes. Il y a une vraie belle bagarre pour arriver à redonner des dignités méritées.

Patrick Sébastien

à franceinfo

Il a transformé son éviction de la télévision en une chance, celle de concocter cet album. Et il savoure cette petite victoire: "Ma mère m’avait expliqué la différence entre la vengeance et la revanche. La vengeance c’est faire du mal à celui qui t’as fait du mal, c’est stérile. Et la revanche, c’est se servir du mal qu’on t’a fait pour te faire du bien".

Imitateur, animateur, chanteur

Un adage qui lui sert tout au long de sa carrière qui débute par l’envie de faire de la scène. Jeune, il excelle dans l’imitation. Patrick Sébastien explique cela par sa situation familiale : "Comme je n’avais pas d’identité, je me suis dit qu’en prenant l’identité des autres j’allais devenir quelqu’un".

Patrick Sébastien émet un seul vœu : "Je voudrais juste que les gens tombent les a priori, aillent mettre un nez dedans, juste pour écouter, se faire une idée puis dire j’aime, je n’aime pas, mais écouter, c’est ça mon pari" et cela ne l’empêchera pas de continuer à faire tourner les serviettes : "On n’est pas fait d’une pièce".

L’album s’appelle Entre nous et sort le 22 novembre, le livre : Sans chaînes et on le retrouve dans deux pièces de théâtre : Le secret des cigales et Le sommelier et dès 2020, en tournée dans toute la France.

Wagram Music

Patrick Sébastien lors de l\'enregistrement de son disque \"Entre nous\", à Sérignan (Hérault) le 16 juillet 2019
Patrick Sébastien lors de l'enregistrement de son disque "Entre nous", à Sérignan (Hérault) le 16 juillet 2019 (VINCENT PEREIRA / MAXPPP)