Manifestation d’agriculteurs en Martinique

Les producteurs de bananes en Martinique qui réclament depuis un an des aides d’urgence de l'État pour sauvegarder leur filière, se déclarent "surpris et désemparés face au mutisme, voire à l'hostilité des pouvoirs publics".
Article rédigé par franceinfo - Tessa Grauman
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 125 min
Les producteurs de bananes de Martinique et de Guadeloupe se sont mobilisés le 8 novembre.Les dernières rencontres avec le ministère de l'Agriculture n’ont pas suffi pour les rassurer sur leur situtation financière qu'ils estiment catastrophique. (Illustration) (BRUSINI AURÉLIEN / HEMIS.FR / HEMIS VIA AFP)

Une centaine de producteurs de bananes se sont rassemblés mercredi devant la DAAF, la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt, à Fort-de-France en Martinique. Ils réclament depuis des mois des aides d’urgence de l'État, pour sauvegarder leur filière soumise à de nombreuses difficultés : passages de tempêtes, maladies dans les plantations, situation d’endettements. Les précisions d'Alexis Gouyé, président du groupe des producteurs de bananes de Martinique, au micro de Pedro Monnerville de Martinique la 1ere.

Un nouvel épisode de violences à Mayotte

Lundi soir, des maisons ont été pillées, puis incendiées, dans le nord de l’île. Sans faire de victimes. La veille, deux groupes d’une cinquantaine de jeunes s’étaient affrontés en marge d’une rencontre sportive. Une enquête est en cours.

Des filets anti-requins installés à Nouméa

En Nouvelle-Calédonie, des filets anti-requins ont été installés cette semaine, dans la Baie des Citrons, à Nouméa. L’équipement devrait y sécuriser définitivement la baignade, alors que deux personnes sont mortes d’attaques de requins, dans l’île, depuis le début de l’année. Pourtant, la pose de ces filets continue de diviser, au sein de la population. Alix Madec, Nouvelle-Calédonie la 1ere.

Le curcuma en fête à La Réunion

À la Réunion, le curcuma, ingrédient indispensable de la cuisine créole, est "en fête", comme chaque année, à la Plaine-des-Grègues, dans le sud de l’île. L’occasion pour les planteurs de venir écouler leur production, qui n’a pas été exceptionnelle cette année. Le curcuma que l’on appelle aussi "safran péï" à La Réunion. Un reportage de Sophie Person.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.