La Guyane privée de médecins

écouter (5min)

En Guyane, des difficultés pour recruter des médecins d'origine étrangère, faute d'ouverture de postes sur place. 

Article rédigé par
Célia Cléry - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Guyane fait partie des déserts médicaux et la pandémie de Covid a largement mis en évidence ce fait. (Illustration) (KITTISAK JIRASITTICHAI / EYEEM / GETTY IMAGES)

La Guyane, déjà considérée comme un désert médical, va-t-elle perdre des médecins ? De nombreux praticiens d’origine étrangère sont, en tout cas, obligés de "candidater" dans d’autres départements, faute d’ouverture de postes sur place. Un reportage de Mélodie Nourry, Guyane la 1ere.   

Un coup de main aux tortues à Marie-Galante

En Guadeloupe, menace sur la ponte des tortues imbriquées, une espèce protégée. À Marie-Galante, l’un de leurs principaux sites de ponte, est envahi par des espèces invasives. Les racines de ces plantes empêchent les tortues de creuser des nids dans le sable, tout comme la densité des palmes de cocotiers qui jonchent le sol et gênent leur progression. Les jeunes du service militaire adapté ont donc participé, cette semaine, à la restauration écologique du site. Entretien avec Aurélie Brut, chargée de mission à l’ONF/Jordy Rayapin, Guadeloupe la 1ere.

Et à Mayotte, la protection des tortues marines fait désormais l’objet d’un pacte signé entre la préfecture et ses partenaires. Près de 5.000 tortues viennent pondre sur les plages mahoraises chaque année. Certaines espèces sont en voie de disparition. C’est pour faire face au braconnage que ce pacte a vu le jour.  

Mayotte à Paris pour le Salon de l'agriculture

Annulé en 2021, le Salon de l’agriculture effectue cette année son grand retour à Paris, à partir du 26 février. Un retour que les agriculteurs et éleveurs de Mayotte n’auraient voulu manquer pour rien au monde. Une tonne de produits mahorais est partie pour la capitale. Des précisions avec Fonté Ibrahim, responsable de la Chambre d’agriculture de Mayotte.  

On reste dans l’océan Indien où la Réunion est en alerte en raison du cyclone Emnati, attendu aux abords de l’île, ce dimanche soir. La Réunion déjà touchée au début du mois par le cyclone Batsiraï. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.