Le journal de l'éco, France info

La fin du pétrole n'est pas pour demain

L'or noir va couler à flot dans les cinq ans à venir. C'est ce qui ressort du dernier rapport de l'Agence internationale de l'énergie publié aujourd'hui.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Selon l'AIE, la montée
en puissance du pétrole brut nord américain, issu des gaz de schiste et des
sables bitumineux, bouleverse le marché international encore plus vite que
prévu. Les Etats-Unis pourraient devenir premier producteur mondial dès 2017,
avec trois ans d'avance par rapport aux dernières prévisions. Conséquence :
l'offre d'or noir va probablement dépasser la demande dans les années à venir. Faut-il en déduire
que le prix du baril de brut va mécaniquement baisser? Pas sûr répond Francis
Perrin, directeur de la revue pétrole et gaz arabe.

En tout cas, les
prévisions d'abondance de l'Agence internationale de l'énergie ont fait légèrement
reculer les prix du pétrole aujourd'hui sur les marchés européens.

L'actu éco, c'est
aussi l'Europe piétine sur le dossier de la lutte contre l'évasion fiscale.

Les 27 ministres
des finances étaient réunis à Bruxelles. Et ils n'ont pas réussi à se mettre
d'accord sur le projet d'échange automatique de données fiscales. Il faut dire
que l'Autriche et le Luxembourg continuent de traîner des pieds. Les deux pays
n'ont pas levé toutes leurs restrictions. Ils exigent une égalité de traitement
avec les pays non membres de l'Union européenne. Les discussions sont désormais renvoyées au
sommet européen du 22 mai. 

La commission
européenne  va-t-elle taxer les
équipementiers télécoms chinois?

Le ton monte encore
entre Bruxelles et Pékin. Après les panneaux solaires importés de Chine, la
Commission serait prête à relever les droits de douane sur les produits des
équipementiers télécoms chinois. En ligne de mire, la société Huawei et sa
concurrente ZTE qui contrôlent près d'un quart du marché européen. Bruxelles
soupçonné Pékin de leur verser des subventions illégales.

En France, le
projet de loi de sécurisation de l'emploi a été définitivement adopté.

169 voix pour. 33 contre. Ce texte accorde
plus de flexibilité aux entreprises, notamment en matière de mobilité et de
licenciements. En contrepartie, il offre de nouveaux droits aux salariés avec
par exemple une complémentaire santé généralisée ou des droits rechargeables à
l'assurance chômage.

Une amende de 40
millions d'euros infligée à Sanofi.

Le groupe
pharmaceutique français a été condamné pour abus de position dominante et
stratégie de dénigrement. L'autorité de la Concurrence reproche à Sanofi
d'avoir volontairement critiqué des médicaments génériques  concurrençant le Plavix, l'un des produits
vedette du laboratoire pour soigner les maladies cardiovasculaire. Sanofi a
instillé le doute en faisant croire que les génériques étaient moins efficaces.
Le laboratoire français a fait appel.

Les adeptes du
Drive peuvent désormais comparer les prix des produits en grande surface.

Pour ceux qui
l'ignorent, le Drive, c'est ce système qui permet de commander ses courses
alimentaires en ligne, puis de les récupérer en voiture devant son supermarché
ou un hangar spécialement dédié. Ca marche tellement bien que deux sites
internet viennent de lancer des comparateurs de Drive. Le premier s'appelle
"Monsieur Drive", le second, "le Bon drive". Ils permettent
de voir en temps réel quelle enseigne est la plus compétitive sur tel ou tel
produit. L'analyse de Florent Vacheret, rédacteur en chef du magazine
Linéaires.

Florent Vacheret,
rédacteur en chef du magazine Linéaires. Il a testé ces deux comparateurs de
drive. Attention, dit-il, certains bugs empêchent pour le moment de prendre en
compte l'ensemble des Drive présents dans une même ville.

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)