Smartphones reconditionnés : trop de pannes malgré des clients satisfaits

écouter (5min)

Acheter un téléphone portable comme neuf mais à prix cassé, est-ce possible grâce au reconditionnement ? L'enquête du magazine "60 Millions de consommateurs" souligne que les smartphones remis en état séduisent mais tombent plus souvent en panne. 

Article rédigé par
Ersin Leibowitch, Jules de Kiss - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Smartphones : le boom de l'occasion et des smartphones reconditionnés. (Illustration) (JULIO PELAEZ / MAXPPP)

Adrian de San Isidoro, journaliste à 60 Millions de consommateurs, signe dans le numéro de novembre, un dossier sur ces smartphones remis en état en quelque sorte après une première vie. Bien plus abordables que les modèles neufs, les smartphones remis en état séduisent. Notre étude, souligne Adrian de San Isidoro, révèle que les utilisateurs sont satisfaits de leur achat, mais que ces produits tombent plus souvent en panne.

franceinfo : Comment travaillent ceux qui reconditionnent les appareils ?

Adrian de San Isidoro : En principe, les reconditionneurs rachètent des téléphones d’occasion puis testent un certain nombre de points physiques : la batterie, l’écran mais aussi l’appareil photo ou encore les micros. Si un composant est défectueux, les reconditionneurs sont censés le remplacer par une pièce fonctionnelle. Remettre un appareil de seconde main en état est la promesse faite par les reconditionneurs.

Quelle est l’ampleur des rabais en moyenne ?

Les rabais varient selon l’âge du téléphone : plus il est ancien, plus les baisses de prix sont importantes. Il n’est pas rare d’acheter un smartphone reconditionnée 30, 40 ou 50% moins cher que le prix du neuf.

La question est bien sûr celle du rapport qualité/prix. Acheter un smartphone moins cher s’il tombe en panne, ce n’est pas satisfaisant. Votre étude montre que les clients sont plutôt satisfaits…

Les possesseurs de téléphone portables reconditionnés que nous avons interrogés attribuent une note moyenne de satisfaction globale de 8,1/10, ce qui est plutôt élevé.

Mais tout n’est pas rose pour autant. Peut-on dire clairement  que les téléphones reconditionnés tombent globalement plus en panne que les appareils neufs ?
 

Oui ! C’est ce qu’on a constaté, en comparant notre étude sur les smartphones remis en état, avec une enquête de satisfaction réalisée sur les téléphones neufs. En moyenne, un appareil reconditionné tombe quasiment deux fois plus en panne qu’un modèle payé au prix fort. Pour être tout à fait précis, 19% des personnes interrogées ont déjà connu une panne avec leur smartphone reconditionné.

La batterie est un point central pour l’utilisation du smartphone. Qu’en est-il pour les appareils reconditionnés ?

La batterie, pour les téléphones reconditionnés, est l’une des causes principales de pannes. Malheureusement, si elles n’ont pas été changées par le reconditionneur, leur capacité de charge peut varier d’un modèle à l’autre. Le plus sûr, pour éviter toute déconvenue, si le reconditionneur le propose et si on peut se le permettre, est d’acheter une batterie neuve, souvent vendue une vingtaine d’euros,.

Existe-t-il des garanties qui peuvent protéger l’acheteur ?

En général, des garanties commerciales sont proposées par les vendeurs de téléphones reconditionnés. Mais toutes ne se valent pas. Certaines durent un an, quand d’autres sont valables trois ans. Il arrive aussi que des garanties commerciales contiennent des exclusions qui diminuent leur intérêt, comme la non prise en charge des batteries défectueuses, l’une des principales causes de panne. Pour identifier ces exclusions, le mieux est d’aller sur les sites des reconditionneurs, et de lire la partie consacrée à la garantie dans les ‘conditions générales de vente’. 

Le reconditionnement est un marché en plein essor avec beaucoup de vendeurs. Comment choisir sa boutique ? Peut-on aller sur le web les yeux fermés ?

Non, il ne faut pas acheter les yeux fermés. Il faut d’abord s’intéresser au marchand et notamment à son service après-vente : s’il est installé hors d'Europe, les différents échanges par mail et autres envois postaux risquent de s’éterniser, voire de ne jamais aboutir. Ce qui est très embêtant, lorsqu'on doit, par exemple, se coltiner un portable qui se décharge intégralement en deux heures.

Concernant le choix du modèle, je conseillerais d’éviter les smartphones trop anciens, comme l'Iphone 6 ou le Galaxy S6, qui risquent de ne plus être mis à jour et vous exposer à des failles de sécurité. Sans mise à jour, il est par ailleurs possible que certaines applications, trop récentes pour le système d’exploitation, deviennent incompatibles avec votre téléphone et donc inutilisables. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.