Cet article date de plus d'un an.

Les répulsifs "naturels" anti-moustiques sont-ils efficaces ?

Avec les vacances et les longues soirées d'été, forcément, on est confronté aux moustiques plus ou moins agressifs et il faut souvent s'en proteger. On s'interroge  aujourd'hui  sur les nombreux produits repulsifs dits "naturels". Sont-ils actifs ?

Article rédigé par franceinfo - Adélaïde Robert (60 millions de consommateurs)
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Un moustique sur une main. (PATRICK LEFEVRE / MAXPPP)

Cette année, 60 millions de consommateurs s’est intéressé aux répulsifs naturels car l’offre s’est étoffée. Le "naturel" attire les consommateurs et nous avons voulu vérifier si ces produits naturels étaient vraiment plus vertueux et surtout aussi efficaces que les produits conventionnels. Et la réponse est oui : dans les produits que nous avons testés, les produits présentent globalement des ingrédients moins problématiques que les produits conventionnels que ce soit pour nous ou pour l’environnement et certains sont tout aussi efficaces.

Des promesses globalement respectées 

Il n’existe qu’un seul actif naturel autorisé dans ces produits. Tous contiennent de l’extrait d'eucalyptus citronné qu’on peut trouver aussi sous le terme citriodiol ou PMD,  à des concentrations variées. Cette concentration ne prédit pas l’efficacité dans notre test. En revanche, les produits que nous avons testés respectent globalement les promesses affichées – à savoir les six heures ou huit heures de protection contre le moustique commun ou le moustique tigre, à l’exception du spray répulsif  "Marie Rose". En revanche, même si le produit actif est naturel, il n'est pas forcément complètement inoffensif. Ces produits comportent certaines restrictions d'usage. Il faut donc suivre attentivement les conditions d’emploi figurant sur l’emballage : il y a des restrictions pour les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes. De toute façon, rien ne vaut, une moustiquaire ou des vêtements longs pour se protéger des moustiques sans s’exposer à d’autres risques. Une manière de lutter contre les moustiques, tout en préservant l’environnement.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.