Reportage
"Un produit propre et sain" : à Brest, l'office HLM fait construire des maisons en carton

Si certains propriétaires privés ont déjà fait le pari de la construction en carton, pour la première fois en France, l'office HLM de la ville a fait construire six maisons intégralement faites de carton.
Article rédigé par Guillaume Farriol
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
La structure est faite d'une succession de couches de carton. (GUILLAUME FARRIOL / RADIOFRANCE)

C'est une première en France : l'office HLM de Brest, dans le Finistère, fait construire six maisons en cartons, présentées comme plus écologiques que les structures traditionnelles. La livraison est prévue en avril. Franceinfo est allé visiter le chantier de construction de ces maisons pas comme les autres.

Sous la pluie bretonne, les ouvriers encastrent dans l'ossature en bois de la maison de gros panneaux : "C'est vraiment du carton d'emballage !" Une fierté pour Cédric Rocher, qui supervise le chantier : "C'est une succession de couches de carton et il y a une membrane de protection qui rend étanche le carton. On choisit l'épaisseur du carton en fonction de l'isolation qu'on souhaite. Mon collègue couple des blocs de carton pour pouvoir les insérer dans le sol pour isoler le sol. Aussi, le plancher est entièrement isolé en carton", décrit-il.

"72% d'économies de CO2"

Comme les murs et le toit, ici, c'est une construction zéro béton, même pour les fondations. "On est posé sur des pieux métalliques qui sont vissés dans le sol. Sous les maisons, ce n'est que de la terre", tient à préciser Cédric Rocher.

Ce qui ne fragilise en aucun cas la structure : le chantier a même résisté à la tempête Ciaran qui a soufflé en octobre-novembre 2023 en Bretagne : "Dans le parc, un peu plus loin, tous les arbres se sont couchés. La façade du bâtiment est plein ouest et ça n'a pas bougé. La façon dont sont faites les alvéoles du carton crée une rigidité." Et une forte isolation - bien mieux que la classique laine de verre - le tout avec une empreinte carbone nettement réduite.

Alain Marboeuf, patron de Bat'Ipac, basé à Nantes, est le créateur de ces panneaux en cartons : "On a des produits qui sont entièrement issus du recyclage du papier carton. Une fois qu'on a élaboré cette feuille de papier, on va en faire du carton ondulé. Les ondulations sont collées les unes aux autres avec de l'amidon de blé. Donc on est sur un produit plutôt propre et sain !" 

"Si on faisait une comparaison aujourd’hui avec ce qu'on appelle la construction conventionnelle, on est à 72% d'économies de CO2."

Alain Marboeuf

à franceinfo

L'office HLM a commandé six maisons pour l'instant. Le carton est en expérimentation, explique son directeur George Bellour : "On va attendre de voir comment il se comporte dans le temps. Il y a une première expérience depuis dix ans à Belle-Ile-en-mer, et il n'y a pas eu de sinistre, ni de problématique particulière. Évidemment, si c'est concluant, il n'y a pas de raison qu'on ne reproduise pas." Une initiative d'autant plus séduisante vu le coût de ces constructions : 2 000 euros le mètre carré. C'est aujourd'hui comparable aux chantiers traditionnels, devenus plus coûteux depuis l'explosion des prix du béton ou de l'acier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.