Le brief politique, France info

"Protéger, projeter, transmettre" : le triptyque de campagne de Marine Le Pen

Un 1er mai "new-look" pour Marine Le Pen, pandémie de Covid-19 oblige, la candidate du Rassemblement national organise un meeting numérique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Marine Le Pen lors de son hommage à Jeanne d\'Arc, le 1er mai 2020.
Marine Le Pen lors de son hommage à Jeanne d'Arc, le 1er mai 2020. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

Le 1er mai 2021 ne se passera pas comme d'habitude, pour personne, en raison de l'épidémie de Covid-19. Les plus anciens se souviennent peut-être des défilés dans les rues de Paris ou des discours en plein air, deux traditions abandonnées depuis quelques années. Désormais, Marine Le Pen teste le meeting numérique.

Samedi matin, juste après le dépôt de gerbe en hommage à Jeanne d’Arc, son meeting sera donc diffusé sur les réseaux sociaux. L’occasion de lancer la campagne des élections régionales : les 13 têtes de listes du Rassemblement national (RN) seront présentées, mais ce n’est presque pas le plus important. Il faudra prêter attention au discours de Marine Le Pen, à 11 heures, qui fera la part belle aux classiques, comme la valeur travail ou l’hommage à Jeanne d’Arc, mais il faudra aussi tendre l’oreille sur les mesures pour la jeunesse. La candidate va commencer à lever le voile sur ce volet de son projet présidentiel.

Son équipe considère que les jeunes sont "les oubliés de cette séquence", et que la fête du travail se prête bien à un discours en leur direction, puisque "c'est leur principale préoccupation". Parmi les mesures dévoilées : des aides aux études et à l’installation, pour aider au démarrage de la vie d’adulte. De manière générale, l’attention portée à cette génération va être un point saillant de la campagne de Marine Le Pen, qu'elle déclinera autour du triptyque "protéger, projeter, transmettre".

Faciliter l'héritage

"Protéger", on voit assez bien de quoi il s’agit : du régalien, de l’économique, du social. "Projeter", pour les réformes à 30 ans : quelle politique industrielle ? Quels plans de recherche et d’innovation ? Quelles grandes réformes pour quelle France en 2050 ? Pour son entourage, l’inspiration est à chercher chez "le général De Gaulle, qui a par exemple impulsé le nucléaire". Le lien avec la jeunesse, c'est en fait quels projets lancer pour les jeunes générations actuelles. Et puis "transmettre", troisième verbe du triptyque lepéniste, qui se décline côté fiscalité avec des propositions pour faciliter l’héritage.

Marine Le Pen ne compte évidemment pas reléguer au second plan non plus le sécuritaire, elle qui estime que "le régalien est mobilisateur, et fait se déplacer les électeurs dans les bureaux de vote", contrairement à l’économique, avec "des classes moyennes, dit-elle, qui se sont résolues à voir s’éroder leur pouvoir d’achat". Ce 1er mai ne sera pas qu'un jour de campagne pour la candidate. À en croire l’Agence France Presse, c'est aussi samedi que le Rassemblement national récupère aussi les clés de son nouveau siège, dans l’ouest parisien. Trois étages, 745 mètres carrés au total, où sera aussi installé l’an prochain le QG de campagne de Marine Le Pen.

Marine Le Pen lors de son hommage à Jeanne d\'Arc, le 1er mai 2020.
Marine Le Pen lors de son hommage à Jeanne d'Arc, le 1er mai 2020. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)