Le brief politique, France info

Le gouvernement cherche un nouveau nom pour ses maisons France service

L'acronyme MFS, qui se prononce "et mes fesses" ne fait pas sérieux, le gouvernement pourrait désormais appeler ces maisons de services publics des "espaces" ou des "établissements" France service.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Maison de services au public, à Dun-sur-Auron, dans le Cher (illustration).
Maison de services au public, à Dun-sur-Auron, dans le Cher (illustration). (PIERRICK DELOBELLE / MAXPPP)

Les maisons France service, sont des endroits où l'on trouve un condensé de services publics. Le gouvernement est en train d’en implanter un peu partout, l'objectif est d'en ouvrir une par canton, 2 000 en tout d'ici la fin du quinquennat.

Emmanuel Macron s'y est engagé à la suite du mouvement des "gilets jaunes". Plusieurs ministères préparent une grande journée d’inauguration avec la présence de ministres et de préfets. Au cours de ces réunions préparatoires, c’est un conseiller ministériel qui s'est confié à franceinfo, ils parlent en sigles, ça va plus vite. Ils ont tiqué sur l’acronyme "maisons France service", qui donne MFS, "et mes fesses" à l'oral.

Donc ça fait sourire, or c'est un sujet sérieux et même dans l’entourage d’Emmanuel Macron, on considère qu’un changement de nom serait "bienvenu". Réaction un peu agacée au ministère de la cohésion des Territoires, qui coordonne le dispositif. "La marque, c’est France service, précise une conseillère, après les gens disent comme ils veulent maison, établissement, ou espace."

Maison de services au public, à Dun-sur-Auron, dans le Cher (illustration).
Maison de services au public, à Dun-sur-Auron, dans le Cher (illustration). (PIERRICK DELOBELLE / MAXPPP)