Le brief politique , France info

Le brief politique. Après l'élection de Trump, François Hollande veut provoquer l'électrochoc

François Hollande veut profiter de l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis pour provoquer un électrochoc en Europe. C'est l'info du brief. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
François Hollande, jeudi 10 novembre à Nancy, préside une cérémonie sur le service civique. 
François Hollande, jeudi 10 novembre à Nancy, préside une cérémonie sur le service civique.  (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

L’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis inquiète les Français. 75% d'entre-eux le trouvent "dangereux", près de 60% le qualifient de "démagogue", d’après un sondage Odoxa pour franceinfo. Et huit personnes sur dix sont convaincues que son élection changera l’avenir du monde. 

François Hollande, lui, veut profiter de l’élection de Donald Trump pour provoquer un électrochoc en Europe. Et oui, c’est un éternel optimiste ce président. 

Donnez lui une mauvaise nouvelle, il transforme ça en bonne occasion

On ne peut pourtant pas dire que François Hollande souhaitait l’élection de Donald Trump. Le message envoyé par les électeurs inquiète le président. Mais il compte transformer ça en une occasion formidable de reprendre la main en Europe : "Nos démocraties traversent une période de troubles provoquée par la division, la confrontation, on ne peut simplement en faire le constat et nous en désoler, nous ne sommes pas là pour faire des diagnostics mais pour agir", a déclaré François Hollande en visite à Nancy jeudi 10 novembre. 

Voilà ce qu’en dit l’un des amis du président français : "Entre Trump et Poutine, il ne va pas falloir être petit". D’où l’idée de relancer un "leadership européen solide avec l'Allemagne". Pour ce conseiller du chef de l’Etat, c’est une évidence, la prochaine présidentielle en France va se jouer là-dessus, et cela va favoriser François Hollande, "excellentissime sur l'international" – c’est cet ami du président qui le dit. 

La note du brief : 15/20 pour Maud Fontenoy 

Un 15sur 20 pour Maud Fontenoy qui ne pratique pas la langue de bois. La navigatrice, qui soutient Nicolas Sarkozy, vient de sortir un livre dans lequel elle fait des propositions sur l’environnement. Maud Fontenoy l’a avoué sur Europe 1, "elle aimerait bien être ministre de l’Ecologie si Nicolas Sarkozy l’emporte."

François Hollande, jeudi 10 novembre à Nancy, préside une cérémonie sur le service civique. 
François Hollande, jeudi 10 novembre à Nancy, préside une cérémonie sur le service civique.  (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)